Browsing Tag

peau sensible

Produits finis : revue express It’s Skin et Caudalie

Bonjour-bonjour,

J’ai l’impression que le temps file à une de ces vitesses en ce moment, ça me rend folle ! J’espère que tout roule pour vous 🙂 Récemment j’ai changé pas mal de choses dans ma routine de soins visages. Comme je ne peux pas parler de ceux que j’ai actuellement, enfin une partie, je vais vous parler de trois petites choses que j’ai finies et dont je n’avais jamais parlé avant, dans mon souvenir.

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Uriage vs Bioderma : il n'y a pas match entre les eaux micellaires

Bonjour-bonjour,

Aujourd’hui c’est un peu mon lundi confession. En tant qu’adepte convaincue de l’huile démaquillante, il ne m’est pas facile d’admettre que des fois, je retourne à l’eau micellaire. Je ne sais pas pourquoi, je culpabilise quand j’en utilise. Mais il faut avouer que c’est bien pratique, notamment que je pars en week-end chez mes parents et que je n’ai pas envie de me trimballer ma routine layering ni de passer plus de cinq minutes dans la salle de bain, je prends une petite eau micellaire, mon eau thermale, une crème et mon contour de yeux. C’est plus léger n’est-ce pas ?

(A bord du Darjeeling limited est un de mes films préférés, vous connaissez ?)

Bref, avant de passer à l’huile démaquillante, j’avais acheté la fameuse eau micellaire Créaline de Bioderma pour peau sensible. Je n’avais guère été convaincue, mais il y a quelques mois, j’ai acheté un petit flacon de 250 ml de l’Hydrabio H2O toujours de Bioderma parce que la réputation de la marque est excellente toujours. Puis, grâce à Charlotte de Belle & Enceinte, une de mes blopines tourangelles, j’ai pu tester l’eau micellaire thermale d’Uriage, dans sa version peau sujette aux rougeurs. Donc je me suis dit qu’une petite battle entre les deux marques serait de bon aloi 😀

Bob est prêt pour la guerre :D
Bob est prêt pour la guerre 😀

Le Packaging

Ils sont passablement similaires. Flacons transparents, bouchons correspondants à la couleur de la gamme dans laquelle s’intègre l’eau micellaire. Les deux packaging sont aussi pratique l’un que l’autre donc il n’y a rien à départager, à moins de n’avoir une forte préférence pour les packagings ronds ^^

La Composition

Bioderma : Aqua, Glycerin, PEG-6 Caprylic, Polysorbate 20, Mannitol, Xylitol, Rhamnose, Fructooligosaccharides, Niacinamide, Cucumber fruit extract, Pyrus malus (pomme) fruit extract, PEG-40 hydrogenated castor oil, Propylene glycol, Hexyldecanol, Disodium EDTA, Sodium hydroxide, citric acid, Cetrimonium brocide, Fragrance.

Uriage : Aqua, polysorbate 20, glycerin, poloxamer 184, capryl glucoside, cetrimonium bromide, polyaminopropyl biguanide, parfum, prunus armenica (abricot) fruit extract, citric acid, ascorbic acid.

Bon nous sommes dans des compo complètement conventionnelles, j’ai quand même été surprise de retrouver des ingrédients naturels dans chaque flacon (complètement prout-prout de ma part, je vous l’accorde). Je ne suis pas une pro du décryptage d’ingrédients mais je trouve qu’on retrouve bien les composants hydratants dans la Bioderma, quant à l’abricot, c’est bien un composant anti-sensibilité dans l’eau micellaire Uriage. A noter que pour ma part, je préfère au choix, une composition moins fournie, c’est toujours plus rassurant.

L’Utilisation

Et bien c’est évidement là que le plus gros de la différence. J’avais déjà eu cette impression là avec la Créaline et je l’ai retrouvée avec la Hydrabio : cette sensation d’un film qui reste sur la peau. Cela veut peut-être dire que le film hydro-lipidique de ma peau n’est pas attaqué (ce qui peut être le problème des eaux micellaires d’une manière générale), mais surtout cela ne me laisse pas une sensation de peau nettoyée. Deuxième remarque : je ne vais pas y aller par quatre chemins, je trouve le démaquillage très médiocre. Rien ne part comme il faut et surtout il en reste toujours. En fait, depuis que je l’utilisais, je m’étais plus ou moins résolue à ne le faire que quand je ne portais aucun maquillage ce jour là ^^

Je ne m’attendais donc pas à grand chose quand j’ai commencé à utiliser l’eau micellaire Uriage. Haha. Suprise motherfucker ! Si la première impression n’était pas la bonne puisque comme sa composition l’indique, elle est parfumée. Ce que j’ai trouvé bizarre pour un produit pour les peaux sensibles mais passons. En vrai, cette eau micellaire est super efficace, elle démaquille et nettoie bien. Y’a pas photo sur la sensation de propreté après l’avoir utilisée (deux cotons suffisent pour retrouver une peau propre :D)

J’ajoute que ma peau n’a aucun problème quand j’utilise l’eau micellaire Uriage alors qu’il peut m’arriver d’avoir un ou deux boutons avec celle de Bioderma.

Victoire de l'eau micellaire Uriage

Le Prix

Et bien si je me fie au site Beauté-test, les 250 ml de Bioderma sont à 10€ et ceux d’Uriage à 9€.

Pour moi c’est une victoire par KO d’Uriage, franchement y’a pas match. Je n’ai plus du tout l’envie d’utiliser mon eau micellaire Bioderma. Je remercie encore Charlotte de m’avoir fait découvrir cette eau micellaire puisque je compte bien la racheter. Elle ne remplacera jamais mon huile démaquillante mais c’est un bon compromis pour les jours où je ne veux pas trop me fouler 😀

Vos avis m’intéressent, si vous avez déjà testé ces eaux micellaires, j’aimerais beaucoup savoir vos impressions !

Sioux <3

sign

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le layering : mes conseils pour les peaux mixtes, sensibles et déshydratées

Bonjour-bonjour,

Quand j’ai fait mon dernier article sur la routine Coslys, je vous avais promis une vidéo de complément pour vous expliquer pourquoi le layering était ma routine idéale. J’ai filmé 40 minutes de blabla devant lesquelles j’ai failli tomber d’ennui en les dérushant pour le montage. L’oral n’est toujours pas moins point fort donc je me suis dit que j’allais finalement faire ce complément en article 😀 Plus de lecture pour vous, woooouh !

Je ne suis pas dermato, je ne suis pas super savante (et certainement encore moins que certaines de mes copines blogueuses) donc tout ce dont je vais vous parler, c’est de mon expérience personnelle. De mon expérience personnelle avec ma super peau mixte et sensible. Et occasionnellement déshydratée.

Conseils peaux mixtes

Je vais commencer par les conseils pour les peaux mixtes vu que c’est une des premières choses que j’ai voulu traiter chez moi. Et comme beaucoup, je me suis tournée vers des produits un peu agressifs qui se sont fait un plaisir de mettre à vif ma peau sensible. Depuis, je me suis un peu raisonnée et j’ai remarqué qu’en utilisant des produits pour réguler ma peau sans l’agresser, tout en pensant à l’hydrater et à la nourrir, j’avais moins de problèmes.

Comment ça se retrouve dans ma routine : le principal bloc de ma routine change peu d’une saison à l’autre. Le matin, je mise toujours sur une lotion et un serum hydratant et le soir une lotion plus ou moins traitante (la plupart du temps j’aime à utiliser une lotion exfoliante), un serum de régulation ou qui travaille sur l’éclat et une crème pour les imperfections. C’est plus au niveau de la crème que je vais travailler sur ma peau mixte : l’hiver on a besoin d’un maximum de doudou, donc quoiqu’il en soit j’utilise une crème bien nourrissante. Dès le printemps par contre, j’allège la crème de jour en prenant une texture de style gel ou dont l’action n’est plus ciblée sur la nutrition mais plus sur l’éclat et j’ajoute une eau thermale régulatrice bien connue de toutes les blogueuses à peau mixte : l’eau thermale Sérozinc de La Roche-Posay.

Mon arme ultime contre ma peau mixte, c’est toujours, encore et toujours, ma protection solaire Bioré. Le Perfect milk est vraiment d’une efficacité redoutable. Quand je l’utilise je n’ai aucune sensation de peau grasse ou quoique ce soit. Je pense que c’est le meilleur produit que j’ai jamais utilisé et je suis ravie que ma peau sensible l’accepte bien. Je l’utilise donc autant pour son efficacité en tant que protection solaire que pour son effet « silky » sur ma peau. J’ajoute que je n’utilise plus de poudre matifiante depuis que je l’ai 😀

Résultat, depuis un an que je suis le rituel du layering, je ne me pose plus jamais de question pour ma peau mixte, j’ai trouvé mon équilibre.

Conseils peaux sensibles

Passons au deuxième point de vigilance sur ma peau : sa sensibilité. Comment j’ai découvert cela ? En utilisant des produits pour peau mixte qui m’ont fait de belles plaques rouges. Bien sûr je savais déjà que je rougissais facilement et que ma peau avait tendance à chauffer pour x ou x raison. Mais je n’avais jamais réfléchi que je pouvais traiter cela.

Le layering m’a aidé à prendre plus soin de ma peau. Rien que le fait d’utiliser d’utiliser l’huile démaquillante plutôt que l’eau micellaire ou le lait démaquillant avec lesquels on doit nécessairement utiliser un coton a changé ma vie. Ne plus avoir le frottement du coton c’est vraiment un atout pour ma peau sensible. Ce qui me convient le mieux, et je le sais maintenant que j’ai testé le gel démaquillant, l’huile végétale et deux huiles démaquillantes différentes, c’est une huile démaquillante très fluide comme l’huile Re:cipe. Elle se manipule très facilement, démaquille bien et se dissout très facilement. Je n’ai pas besoin d’insister longtemps ni de masser énergiquement. C’est tout bon ! Masser trop énergiquement, c’est juste un drame pour une peau sensible, ça la sur-stimule. Pareil au niveau du nettoyage, comme beaucoup j’ai envie de tester de petits accessoires. Là en ce moment j’utilise la jolie brosse rose Coc. Et bien, comme je commence, je ne l’utilise que tous les deux jours et surtout sans appuyer. La maîtrise des gestes est super importante !

Pour en finir, si les produits pour peaux sensibles sont utiles, je ne pourrais par exemple pas me passer de ma crème riche de la gamme REactive de Jonzac, on peut aussi s’en passer et utiliser des produits normaux. Il faut néanmoins bien prendre le temps d’identifier les produits qui peuvent poser problèmes. Pour ma part, je bannis directement tous les produits où l’alcool se situe au début de la composition. C’est ce que je recommande à toutes les peaux sensibles. Et d’une manière personnelle, j’évite aussi autant que possible l’huile minérale car si elle arrive trop haut dans la compo, j’ai des rougeurs.

Conseils hydratation

Je ne sais plus qui a dit : la peau n’a besoin que de trois choses : être nettoyée, hydratée et protégée du soleil. Je crois que je suis pas mal de ce point de vue là, même si je fais un peu plus que ça ^^ Je ne l’ai pas notée dans mes conseils dans l’illu mais boire comme il faut, ça aide à l’hydratation de la peau.

Après je vais faire de l’enfonçage de portes ouvertes. Effectivement, pour que votre peau aille bien, il faut l’hydrater. Pour ma part, le moyen que je préfère c’est la lotion et le serum. Vous savez que ma lotion Aqua d’origine intensive est ma favorite absolue ! Quant au serum, je navigue en attendant d’en trouver un du même calibre que ma lotion. Je mise beaucoup sur ce petit serum Innisfree que j’ai gagné grâce au concours de Korean Inspiration 😀 Encore une fois, je vous recommande de vérifier les compos des produits que vous utilisez et de privilégier ceux qui ont des actifs hydratants en début. L’aloe, l’acide hyaluronique, la glycerine sont les plus identifiables même si cette dernière n’est pas l’actif le plus intéressant s’il n’est pas d’origine végétale. Je ne vais pas m’aventurer plus car je ne suis pas hyper à l’aise avec ce sujet >.<

Ce que je peux vous recommander également, c’est de toujours achever votre routine par une crème car c’est elle qui va sceller votre routine et donc l’hydratation que vous apportez à votre peau.

Bon, je vois que j’ai bien papoté encore ^^ imaginez ce que cela aurait donné en vidéo ! J’espère que cet article vous aura un peu aidé à comprendre les enjeux concernant les peaux mixtes, sensibles et déshydratées. N’hésitez pas à me poser des questions si vous trouvez que je n’ai pas été assez claire sur certains points. Quelles sont vos astuces pour prendre soin de votre peau ? Avez-vous des conseils à donner ?

A très bientôt, sioux <3

sign

Rendez-vous sur Hellocoton !

Avec Jonzac et Centella, Rougeurs, Vous. Ne. Passerez. PAAAAAS.

Bonjour-bonjour,

On ne badine pas avec les rougeurs ici. Vous connaissez ma peau, on va en être au troisième hiver sur ce blog et chaque fois, c’est la même chose, dès que le temps se raffraichit je me retrouve avec d’adorables plaques rouges. Cette année n’a pas manqué à l’appel, dès le mois d’octobre, pourtant clément, j’ai vu réapparaître mes vieilles amies rougeâtres. C’est là que j’ai sorti ma première arme de destruction massive :

Jonzac ReactiveJonjon le GRAND retour. En fin d’hiver dernier, je faisais la découverte de la gamme REactive de Jonzac avec l’émulsion légère. Comme son nom l’indique c’était une émulsion légère destinée plutôt aux peaux grasses à mixtes. Et finalement plutôt trop légère pour ma peau mixte deshydratée et sensible. Cette crème a bien contenu mes rougeurs mais j’ai quand même été obligée de rajouter une crème supplémentaire pour ne pas souffrir. Et oui, quand il fait frais, c’est du doudou qu’il faut à notre peau. Personnellement, je n’hésite plus à utiliser des crèmes « riches » même si j’ai la peau mixte. Cela m’apporte plus de confort et ça donne un bel effet à la longue. De même, j’évite certains ingrédients un peu « toniques » qui auraient tendance à trop stimuler ma peau. J’ai donc remisé ma crème d’amour Jovees à l’amande et ginseng (trop énergique le ginseng), je la ressortirai en mars quand il fera encore froid mais que ma peau aura besoin d’un coup de fouet 😀

BREF, quand ma peau a commencé a faire des siennes en octobre, je n’ai pas hésité bien longtemps. J’ai filé dans ma parapharmacie et je me suis pris un tube Jonjon version crème riche de la gamme REactive. Elle m’a coûté 8€ grâce à une petite promo mais je crois que vous pouvez la trouver encore moins cher sur internet 😀 Et là, coup de coeur ! Pour mémoire, Jonzac fait partie du groupe Léa Nature et est certifié par cosmébio.

Voici la compo à titre informatif, je ne suis pas douée pour décrypter :p : Jonzac Thermal Spring Aqua (Water), Hamamelis Virginiana (Witch Hazel) Water*, Malva Sylvestris Leaf Water*, Anthemis Nobilis Flower Water*, Caprylic/Capric Triglyceride, Octyldodecanol, Dicaprylyl carbonate, Glycerin, C12-16 Alcohols, Butyrospermum Parkii (Shea) Butter*, Cetearyl Alcohol, Glyceryl Stearate Citrate, Magnesium Aluminum Silicate, Sodium Stearoyl Glutamate, Hydrogenated Lecithin, Palmitic Acid, Sodium Levulinate, Glyceryl Undecylenate, Xanthan Gum, Aqua (Water), Sodium Benzoate, Cetyl Alcohol, Glyceryl Caprylate, Tocopherol, Helianthus Annuus (Sunflower) Seed Oil, Phytic Acid, Lactic Acid, Phytosphingosine. (*produits issus d’agriculture bio)

Cette crème doit apaiser immédiatement les sensations désagréables et aider à prévenir l’apparition des réactions cutanées visibles. C’est exactement ce qu’elle fait avec ma peau. Dès la première fois où je l’ai mise, la sensation de confort est immédiate. Ma peau est apaisée, elle ne tire pas, je la sens hydratée et nourrie. Au bout de trois jours, les rougeurs disparaissent progressivement. Et depuis un mois que je l’utilise, je suis bien tranquille maintenant (même si mes produits brightening aident un peu certainement). C’est vraiment agréable de n’avoir aucune sensation de tiraillement et aucune rougeur par ce froid qui a fini par tomber. Ma peau ne brille pas tant que ça pour une crème riche et de toute façon ma protection solaire Bioré fait le job de matification. La seule chose que je n’aime pas dans cette crème c’est l’odeur. Pour en améliorer la tolérance, il n’y a pas de parfum dedans donc ça ne sent pas super bon. Mais bon ça ne reste pas ^^Et je me suis trouvée un petit serum pour aider 😀

synergie florale centellaJe dis « je me suis trouvée » mais en fait c’est un produit que j’ai reçu après mon test Centella (dont il faudra que je vous reparle mais que j’ai déjà évoqué dans une routine). Pour me remercier de mon avis sur le produit, j’ai eu le droit de choisir entre plusieurs produits de la marque et j’ai choisi sans trop hésiter ce serum Synergie florale peau sensible de Centella, en prévision de cet hiver. Les circonstances ont fait que je l’ai utilisé dès début novembre. Centella est une marque qui inscrit ses produits dans le naturel, le biologique et le développement durable. C’est complètement un hasard si les deux produits que je vous présente sont bio d’ailleurs. J’ai la sensibilité bio mais mon porte-monnaie m’envoie souvent des signaux négatifs quand je m’approche trop près :p Notamment pour ce petit serum qui est à 40€ les 15ml sur cet eshop. (Ouch!)

Donc la compo de ce serum : Prunus amygdalus dulcis (Sweet almond) oil*, Ormenis mixta (Camomile) oil*, Juniperus communis (Juniper) oil*, Rosmarinus officinalis (Rosemary leaf) oil*, Pelargonium graveolens (Geranium) oil*, Lavandula angustifolia (Lavender) oil*, Cinnamomum zeylanicum bark oil*, Thymus vulgaris (Thyme) oil*, Benzyl benzoate, Cinnamal, Citronellol, Geraniol, Limonene, Linalool.

Du peu que je sais, les huiles d’amande douce, de camomille et de geranium sont très souvent recommandées pour les peaux sensibles donc c’est plus que logique de les retrouver dans la composition. Je suis très satisfaite d’y retrouver la lavande aussi qui est un très bon antiseptique. C’est un ingrédient que j’adore dans les produits de beauté. L’odeur de lavande prédomine un peu d’ailleurs. La texture, je ne sais pas si ça se voit bien sur la photo, est huileuse. C’est pourquoi j’utilise ce serum le soir. Si je préfère les flacons-pompes, ce format pipette-pompe n’est pas mal. Le serum pénètre très bien la peau. C’est là que je me suis fait la réflexion qu’en fait ma peau adooore l’huile en hiver. Ca aide vraiment ma peau à garder du peps. Le serum Synergie florale aide vraiment à l’apaisement de ma peau, le matin, quand je me réveille, ma peau a de l’éclat, elle n’a aucune rougeur et elle ne tiraille pas. Bref, pendant que ma Jonjon bosse le jour, mon serum Centella fait office la nuit.

Voilà, je vous ai tout dit je pense sur les deux produits qui m’aident à garder une peau blanche comme neige cette hiver. Franchement, ça fait du bien de n’avoir aucune rougeur avec ce froid. Honnêtement, il est à peu près évident que je ne pourrais pas acheter le serum Synergie florale à moins de gagner au loto. Donc grosse histoire d’amour avec ma Jonzac REactive et aventure d’un hiver avec Centella. Je trouverais bien quelque chose chez nos amis asiatiques 😀

Et vous, c’est quoi vos astuces pour contrer les rougeurs d’hiver ?

Sioux <3

sign

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma routine de transition (comprendre : parce qu'il faut bien faire quelque chose)

Bonjour-bonjour,

Je crois que j’y avais fait déjà allusion mais depuis septembre, ma peau c’est un peu la foire à neuneu. Je veux dire, à peine on était passé à un temps un peu plus irrégulier, elle a décidé de m’enquiquiner. Quelques spots par-ci par-là, beaucoup de rougeurs, mais surtout un beau terrain miné sur le front. Rien de particulièrement pustuleux en fait, juste un demi-milliard de minuscules boutons sur le front. Façon boutons de stress, vous voyez ? Je vous passe la photo mais bref, c’est agaçant, d’autant que j’avais trouvé un bel équilibre cet été

Bref, dans ma grande chance, j’ai à la fois le peau mixte-grasse et sensible. Mais pour le coup, j’avais surtout décidé de m’attaquer au côté sensible parce que ça me gavait vraiment ces rougeurs, j’ai fait une fixation dessus et, comme certains produits de ma précédente routine s’achevaient, je me suis équipée pour cela.

Mes produits

Voici tous les produits matins et soirs compris. Ca en fait huit en tout, c’est beaucoup ! Du coup, je vais dire quels produits j’utilise quand, avec quelque avis mais pas trop développé vu que je ne suis pas convaincue que ça change grand chose à mon état. Disons que c’est stable et que ça n’empire pas, Peut-être que je ne peux pas espérer mieux avec cela pour l’instant.

Le matin : le gel doux nettoyant et purifiant de Soskin en premier sous la douche. C’est un produit que j’ai eu avec Ma Boîte à Beauté La Scala, que j’étais assez contente de recevoir parce qu’elle est destinée aux peaux mixtes à grasses donc normalement parfait pour moi. Je pense qu’il est assez efficace même si il ne règle pas le problème de mes trop nombreuses imperfections. Son problème : une fois rincé, il fait tirailler la peau donc du coup j’ai peur que ça soit trop agressif. La solution : sans attendre que la peau soit sèche, je me passe un coup de la solution micellaire Bioderma pour peaux sensibles et un coup d’eau florale d’hamamélis de Christian Liénart pour apaiser le tout. J’utilise la solution Bioderma depuis trois semaines. Même si j’apprécie beaucoup la sensation qu’elle m’apporte, je n’ai pas encore l’impression d’avoir la peau désensibilisée depuis. Enfin je suis peut-être trop impatiente. Même remarque pour l’eau florale. Ensuite un pschitt d’Eau thermale Avène, qui apaise vraiment ma peau. Et ensuite le nouveau venu de ma routine : le soin contour de yeux bio de Monoprix à l’aloe vera et à l’huile d’argan.

C’est devenu un soin clef pour moi, je ne m’en passerais plus. J’ai commencé avec un premier soin de Cosmence que je n’ai pas vraiment apprécié. Disons que j’ai aimé la moitié soir bien hydratante et beaucoup moins la partie matin en gel. En testant, l’hydratation du contour de l’oeil est vraiment devenu un moment très agréable et sans, ça me manque. Bref, j’ai trouvé le soin Monoprix en fouillant dans les rayons et il est parfait pour ce que je recherchais : de l’hydratation et c’est tout. Depuis que je l’utilise, j’ai l’impression nette que mes cernes sont moins foncés. Et mon contour est nettement… Plus hydraté (je l’ai trop répété je crois ^^).

Ensuite ma nouvelle crème hydratante, la crème anti-rougeur bio de Phyderma. Très bonne marque. Bio. Anti-rougeurs. Ca avait tout pour me séduire. Je ne constate pas vraiment d’amélioration depuis que je l’utilise, trois semaines aussi. Elle est sans doute un peu trop riche pour ma peau mixte-grasse en fait. Mais bon…

Mes produits

Et je finis toujours par une petite lichette de gel d’aloe vera d’Aroma zone sur ma crème hydratante. J’aime bien, c’est le coup de frais qui clôture ma routine. Le pouvoir du gel est hydratant mais surtout matifiant. C’est pour ça que je l’aime bien. Je ne sais pas si ça m’apporte autre chose en tous les cas.

On dirait que je mets trois plombes à faire tout ça mais pas du tout : je prends moins de dix minutes.

Pour le soir : On enlève le gel nettoyant de Soskin et l’eau florale. Je garde tout dans le même ordre sauf qu’à la place de ma crème bio, j’utilise le soin de nuit réparateur anti-âge de Phyderma. Qui n’est pas du tout bio. Mais pour autant : je l’adore ! Je me réveille le matin ma peau est belle, hydratée, fraîche et bien tendue 🙂 Je trouve qu’elle tient ses promesses dès la première semaine d’application.

Voilà donc je suis enchantée de la nuit mais pas du tout de la journée. Enfin, pas convaincue quoi. Je n’ai sans doute pas eu une bonne idée en ne me concentrant que sur le côté sensible et rougeur de ma peau. Et c’est très énervant quand tu achètes des trucs qui doivent correspondre à ton problème. J’ai envie de les balancer mais je me retiens. Je constate que je gaspille parfois un peu. Trop de boxs. Trop de produits qui se révèlent pas assez convaincant. Et mon problème c’est que j’ai l’achat spontané. Bref, j’ai décidé de marquer le pas. Vu que mes problèmes ne s’aggravent pas, je peux me permettre de garder cette routine. En partie.

Toutefois, j’y réfléchis depuis un peu, je me dis qu’il y a d’autres solutions. Vu la masse de produits que j’utilise, je me mettrais au layering, ça ne changerait pas grand chose. C’est pourquoi je parle de transition dans mon titre. Oui je vais m’y mettre, en essayant de gaspiller le moins possible ce que j’ai déjà. J’ai décidé de faire confiance à la marque Ünt dont j’entends tellement de bien, notamment par Sasha, du blog Les Beautés testent. Je me base pas mal sur son expérience en la matière. D’autant qu’elle a une peau mixte à grasse aussi. Bref, ce qu’il me manque c’est un serum et une huile démaquillante. Le gel fait office de serum pour l’instant mais j’en arrive à bout.

Je vais commencer par ça et compléter au fur et à mesure 🙂

Dieu que cet article est long, j’espère que ça va pour vous ^^

Sioux <3

 

N’oubliez pas mon concours Alors voilà cocooning : ici.
Rendez-vous sur Hellocoton !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Tell me more !

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OKAY !" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer