Henné Archives - The Cranky Cocktail
Browsing Tag

Henné

Arrêt du henné, poux, pellicules : le point cheveux glamour

Bonjour-bonjour,

Ca faisait un moment que je n’avais pas fait de point cheveux, surtout depuis que j’ai arrêté le henné, en mars à peu près. J’ai arrêté parce que, comme chaque fois que j’atteins un but niveau cheveux, j’ai tout de suite envie d’autre chose. Dans cet article, je vous expliquais comment j’étais arrivée à ma couleur idéale grâce au henné. Deux jours plus tard, je me renseignais sur comment me décolorer les cheveux pour obtenir une couleur plus vive xD Je n’ai pas encore sauté le cap, rassurez-vous, mais ce n’est pas pour autant que j’ai repris ce soin colorant qui faisait tant de bien à mes cheveux.

Comme vous le savez, dans le cadre de mon service civique, je travaille tous les soirs avec des enfants. Et à cause de cela, un mois après mon arrêt du henné, j’ai eu affaire à ma troisième psychose (première les araignées, deuxième les yeux) : les poux. Le henné protège des poux puisqu’ils ne peuvent pas s’accrocher dessus. Mais là un mois après, j’y craignais vraiment, surtout après qu’une petiote m’aie fait un gros calin, tête contre tête et m’aie dit ensuite « je ne devrais pas faire ça car j’ai des poux ». Aaaaah.

Bran-le-bat-de-combat, le soir je sors le masque naturel anti-poux (super recette que vous pouvez noter) : huile de ricin (c’est hyper gluant donc ça coince les poux) + une autre huile végétale (pour moi c’était avocat) + huile essentielle de lavande (arme anti-poux par excellence) + huile essentielle de tea tree (ça marche bien aussi). On met ça sur les cheveux, on masse, on embobine tout dans le cellophane. Un bonnet par dessus pour tenir chaud la nuit et maintenir le cellophane et voilà. Le lendemain on se lave bien les cheveux, on passe le peigne et c’est marre. De mon côté, j’en ai trouvé un, de pou. Et parce que je suis psychotique, je l’ai fait trois jours de suite ce masque. Une semaine après, je me retrouvais avec des pellicules, BONHEUR ! (J’en n’avais pas eu depuis le collège). Donc une fois ça suffit le masque anti-poux.

Bref, je devais redonner de l’équilibre à mes cheveux. Et c’est là qu’un Oggy et les cafards sauvage apparaît :

Point cheveux - les shampoings

Premier traitement : les pellicules avec le Shampooing au myrte de Klorane. (J’écris jamais shampoing avec deux « o » O_o). Les shampoings Klorane ne sont pas les plus nickels en ce qui concerne la compo mais ceux que j’ai testé m’ont donné satisfaction. Voici sa compo prise sur les Beautés-Testent :

Water (Aqua), Sodium Laureth Sulfate, Polysorbate 20, Dihydrogenated Tallow Phtalic Acid Amide, Ceteareth- 60 Myristyl Glycol, Lauryl Betaine, Myrtle Extract (Myrtus Communis), Decyl Glucoside, Zinc Pyrithione, BHT, Caramel, Fragrance (Parfum), GREEN 3 (CI 42053), Sodium Hydroxide.

Beaucoup de tensio-actifs, ce qui se retrouve dans l’utilisation : maintenant que mes cheveux se sont normalisés il me décape pas mal. En revanche, je n’ai plus aucune pellicule et mes racines sont moins grasses. Donc au lieu de faire mon shampoing tous les deux jours, je le fais maintenant tous les trois jours. Ce qui est aussi un point très positif pour moi. Le précédent shampoing Klorane que j’avais acheté, celui à la quinine (qui renforce le cheveux et empêche le chute) avait déjà rempli cette fonction en plus d’être efficace sur la force de cheveux. Pour ce shampoing à la myrte, je vous le recommande une fois par semaine maxi 🙂

Deuxième traitement : le shampoing soin réparateur à la rose de Lavera. En shampoing d’alternance au Klorane, je voulais un shampoing plus doux et bio. Après beaucoup de recherches et de réflexion, j’ai jeté mon dévolu sur ce shampoing de Lavera, marque que je connaissais de nom mais sans plus. Ses promesses : fonction protectrice des cheveux et douceur, brillance et résistance. Pour moi ce sont clairement quatre promesses tenues. Mes cheveux sont très doux, ils brillent et ont l’air en bonne santé. L’excellente odeur de rose ne gâche rien. Voici la compo :

Water (Aqua), Sodium Coco-Sulfate, Lauryl Glucoside, Betaine, Sea Salt (Maris Sal), Rosa Damascena Flower Water*, Prunus Persica (Peach) Fruit Extract*, Triticum Vulgare (Wheat) Germ Extract*, Oryza Sativa (Rice) Extract*, Prunus Amygdalus Dulcis (Sweet Almond) Seed Extract*, Avena Sativa (Oat) Straw Extract*, Olea Europaea (Olive) Fruit Extract*, Glycine Soja (Soybean) Germ Extract*, PCA Glyceryl Oleate, Disodium Cocoyl Glutamate, Sodium Cocoyl Glutamate, Hydrolyzed Corn Protein, Hydrolyzed Wheat Protein, Hydrolyzed Soy Protein, Leuconostoc/Radish Root Ferment Filtrate, Sodium Hyaluronate, Citric Acid, Lactic Acid, Tartaric Acid, Sodium Phytate, Alcohol*, Fragrance (Parfum)**, Citronellol**, Geraniol**, Linalool**, Limonene**, Citral**, Benzyl Benzoate**, Coumarin**

Elle est excellente comme vous pouvez le voir. Les ingrédients les plus gênants sont à la toute fin de la liste donc pour moi c’est un sans faute.

L'oleo silk

Soin complémentaire du cheveux : L’Oléo silk de De Novo. Je n’aime pas beaucoup les après-shampoings et les masques que l’on fait aussi après le shampoing. Par contre j’ai une vraie affection pour les bains d’huile avant shampoing. Et particulièrement, grâce à Ma Boîte à Beauté, j’ai pu apprécier l’Oleo Silk de De Novo dont on nous parle fort souvent en blogosphère. Mon utilisation : je la pose sur mes longueurs trente minutes avant mon shampoing et je la tiens au chaud pour qu’elle agisse.

Ses promesses : Revitalise profondément la fibre capillaire, prévient et traite la dévitalisation des pointes. Apporte une touche d’éclat à la coiffure. Apaise la sensation de sécheresse du cuir chevelu. Le crédo de De Novo c’est une composition aussi naturelle que possible. Ici nous avons donc de l’huile de sésame, de l’huile de macadamia et d’autres actifs végétaux.

Si cette huile ne m’a pas satisfaite en utilisation après-shampoing (j’ai trouvé qu’elle regraissait mes cheveux), en revanche le résultat m’a complètement séduite en utilisation avant shampoing. Les cheveux sont d’une douceur à avoir le tournis, ils brillent et ils sentent bons. A moi d’être plus assidue dans mon utilisation pour avoir des résultats sur le long terme notamment sur mes pointes.

Point cheveux - le résultat(J’ai l’impression d’être les frères chevelus dans les Fous du volant sur la photo de gauche).

Comme on le voit bien, au niveau des pointes c’est pas du tout ça mais comme je le disais, je ne m’en occupe pas assez souvent. Ce que l’on peut noter en revanche c’est que la couleur de mes anciens hennés n’a pas ternie d’un poil. Que la brillance est là et que je n’ai plus de pellicules. Et je vous assure que mes cheveux sont doux, si si !

Ces deux shampoings m’ont donc bien aidé à retrouver un équilibre capillaire. Si je ne les rachète pas après les avoir fini, c’est uniquement parce que je n’ai plus de pellicule pour le premier et que je veux tester la gamme Aménaide pour le second. Je vous tiendrais au courant 😀

Vous connaissiez ces shampoings ? Lesquels utilisez-vous ?

Sioux <3

sign

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comment devenir accro aux poudres : les 5 pièges

Bonjour-bonjour !

Aujourd’hui, je reviens pour une confession : je suis accro. Ca m’est tombé dessus comme ça. C’est une amie, Anna Blood pour ne pas la citer, qui m’a lancé dedans. J’ai commencé doucement, juste la poudre, sans mélange au début. Puis je suis entrée dans un groupe et là ça a été l’escalade. Il n’y avait plus que la poudre de base, il y avait aussi tous ce qu’on pouvait y ajouter pour faire des mélanges toujours plus détonnants avec des effets fascinants. J’ai cédé et je vous explique comment j’y suis arrivée.

Des poudres colorantes

1/ Trouver un bon fournisseur

Le fournisseur, c’est la base de tout. Pour éviter d’être déçu, autant partir sur de la poudre pure, sans additifs cracra (sodium picramates) comme on pourrait les trouver dans n’importe quel supermarché. C’est important, surtout si on a envie de repartir sur autre chose de moins naturel ensuite. Bref, s’il existe un certain nombre de boutiques de hennés et de poudres naturelles, la mienne, c’est Hennés et soins d’ailleurs.

2/ Choisir l’effet voulu (la couleur quoi !)

Henné d'Egypte

Moi ce qui me branche, c’est le rouge et le roux. Mais surtout le rouge. Du coup, je me suis promenée sur la boutique et j’ai sélectionné les hennés les plus suceptibles d’arriver à ma couleur : le Yemen, le Jamila et l’Egypte. J’ai très envie d’essayer le Nupur aussi qui vient d’arriver et qui produit ces effets. Pour un rendu plus foncé, n’hésitez pas à choisir le Rajasthan et pour le roux, le Tazarine semble bien. Il existe aussi du henné blond et du neutre (absolument aucune coloration avec).

3/ Vous reprendrez bien un peu de nuances en plus ?

Infusion hibiscus

C’est vraiment ce qui m’a rendu accro. Au début, je mettais de l’eau chaude dans mon Yemen, je le posais 5h et je rinçais. Ca faisait des reflets mais sans plus. C’était pas vraiment un plaisir. Mais depuis, j’ai fait connaissance avec les poudres colorantes et différentes techniques de repos. En réserve j’ai de l’hibiscus, du paprika, du quinquina rouge et du rhapontic. Les trois premiers pour le rouge et le dernier pour éviter que le henné fonce trop. Ma technique du moment, je mouille un mélange de henné du Yemen et du Jamila à l’eau bien chaude jusqu’à obtenir une pâte style purée, je laisse refroidir. Je mets la nuit au congélateur (ça développe les pigments rouges) puis je sors le henné et le laisse décongeler près du radiateur. Je fais mon infusion d’hibiscus (une cuillère à soupe de poudre dans un fond de casserole d’eau bouillante), je laisse refroidir. Puis je rajoute l’infusion, un peu de paprika en poudre et un peu de rhapontic dans mon saladier.

4/ Les soins pour encore plus d’effets !

Les soins pour mes cheveux

Deuxième révolution qui a fait que je suis devenue accro aux poudres : les soins que j’ai rajouté à mes hennés. C’est à mettre au dernier moment comme les poudres colorantes. Pour 100g de poudre, j’utilise une cuillère à soupe de glycérine végétale et c’est juste magique ! Avant, mes cheveux ressortaient assez secs et rêches de mes hennés, et avec la glycérine, ils sont juste tous doux et en excellente santé. Et ce pendant longtemps. J’en suis folle. J’ajoute aussi de l’huile essentielle de Niaouli qui a énormément de propriétés, anti-bactériennes notamment. Elle aide aussi beaucoup à masquer l’odeur du henné qui peut rester très longtemps. Et la provitamine b5 est aussi un excellent actif pour des cheveux en bonne santé.

5/ Appliquer et admirer le résultat !

Ma belle pate

Regardez-moi cette fabuleuse pâte, on dirait une pâte de gâteau ! (Commentaire de mon chéri : « C’est cool d’avoir du caca dans un saladier »). La glycérine donne un fini brillant trop jolie et le côté velouté rend hyper agréable à appliquer. N’oubliez pas les gants quand même 🙂

Turban de cello

Pendant 4h, je prends la sexy-attitude-cellophanée !

Et le résultat tant attendu :

Reflets

Je suis en amour ! J’ai des reflets rouges avec le henné, roses grâce au hibiscus et au soleil c’est vraiment magique (j’ai pas pus prendre de photos mais quand je vois mes reflets au soleil, j’arrive pas à m’en détacher tellement je suis fascinée).

Je me limite à un henné par mois, surtout pour ne pas trop incommoder mon chéri trop souvent mais la vérité c’est que j’adore. J’adore avoir mon henné sur la tête et j’adore attendre le résultat et admirer les reflets ensuite. Bref je suis accro aux poudres, et vous ?

Sioux mes chouchous <3

Rendez-vous sur Hellocoton !

Show your lifestyle : 2013, c'était pas si mal, non ?

Bonjour-bonjour,

Je reviens enfin dans la team Show your lifestyle pour mon troisième tome de bilan de 2013 parce qu’au bout du bout, le jamais deux sans trois se vérifie toujours. Pardonnez-moi si je me répéte un peu par rapport à ma rétrospective, j’ai quand même des trucs à rajouter :p Jamais satisfaite, j’en rajouterai toujours.

Le produit de beauté de 2013 :

J’ai fait énormément de découvertes beauté notamment grâce aux box beauté mais si je devais choisir quelque chose que j’ai vraiment apprécié et en quoi j’ai une pleine confiance, je dirais la marque Melvita.

J’ai commencé l’année avec cette marque dont les produits à la rose ont été parfaits pour passer l’hiver. Je l’ai continué aussi cet été avec la crème pour peau mixte. Je suis dans une phase où je teste autre chose mais je sais que je reviendrais avec plaisir auprès de cette marque qui a tout pour elle : bio, clean et efficacité. Pour les cheveux, j’ai deux découvertes : la marque Laboratoires Body Nature dont je vous ai déjà parlé ici et la coloration naturelle au henné qui a vraiment rendu mes cheveux superbes (je vous ferai un article bientôt, promis :D).

La série TV de 2013 :

Alors là je suis bien embêtée pour vous répondre tellement j’ai adoré plein de séries en 2013. Si je devais choisir une série par meilleurs pays producteurs de séries, dans la catégorie US, je vote sans hésiter pour Homeland. J’ai visualisé les deux premières saisons à la suite, j’ai jamais vu une série aussi prenante et fascinante. Et terrifiante aussi. Donc je vous la recommande.

Dans les séries UK, sans commune mesure, Sherlock est la meilleure série. En fait c’est la meilleure série toute catégorie confondue. J’ai envie de vous dire tout le bien que je pense de cette série mais au final je ne trouve pas assez les mots pour dire à quel point elle est géniale. Si vous aimez les séries policières et si vous aimez la classe et l’humour anglais, vous ne pouvez qu’appréciez. Et juste ces deux acteurs principaux, ils sont magiques et parfaits ensemble. Cette série serait parfaite si elle avait plus d’épisodes. Trois par saison, c’est trop frustrant ! Et côté français, sans surprise puisque j’en ai fait un looooong article : j’ai adoré Fais pas ci fais pas ça.

Le livre de 2013 :

Je vous tanne avec ce livre depuis des siècles, c’est évidemment pour moi le livre de l’année puisqu’il s’agit du policier écrit sous pseudo par la merveilleuse JK Rowling. Je ne lis pas beaucoup donc je ne l’ai toujours pas fini mais je le dévore, j’adore.

L’accessoire mode 2013 :

Je réfléchis je réfléchis, et je vais copier sur ma chère Bull’Elodie : mes sneakers d’amour sont mon accessoire mode de l’année je pense.

La boutique 2013 :

J’ai fait des commandes un peu en tous genres cette année, mais si je devais ne citer qu’une boutique, qui a vraiment motivé mon année 2013, ça serait Kawaii Street. Ca a été un pur plaisir de découvrir toutes ces mignonneries venues d’Asie et de recevoir ces Kawaii box parfaites. L’aventure s’arrête à la fin du mois pour Kawaii street et je soutiens de tout mon coeur mes deux copines <3

La chanson de 2013 :

Je vous avais mis Robin Thicke sur mon premier billet donc cette fois-ci je vous mets ma Lily Allen adorée qui va sortir vite son album j’espère. J’apprécie particulièrement son style effronté et piquant. Je vous recommande d’ailleurs la troisième minute 😀

Le restaurant 2013 :

En 2013, j’ai particulièrement adorée le restaurant nord-tourangeau Le Coin de Table qui n’est pas loin d’être un gastro.

Voilà pour un petit tour d’horizon 2013, merci mille fois d’être là et de continuer à me lire, vous êtes les meilleurs <3 N’hésitez pas à partager vos coups de coeurs en commentaires 🙂

Sioux <3

Rendez-vous sur Hellocoton !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Tell me more !

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OKAY !" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer