Browsing Tag

Concours

Du Yankee candle encore et encore pour moi… Et pour vous : concours ! [Concours terminé : le Résultat]

Bonjour-bonjour,

Depuis le mois de septembre, je me suis lancée dans une folle histoire d’amûûr avec le Yankee candle store de Tours. C’est devenu un petit rituel d’y passer à peu près tous les deux mois (pas trop non plus sinon pour le bien de mon porte-monnaie :D), de papoter avec Sténye, la super gérante, et de sentir les nouveaux parfums des collections de saisons.

Mon sac Yankee Candle

Puis je retourne chez moi et je continue de profiter de mes parfums préférés. Un petit rituel je vous dis. La dernière fois, les choses étaient bien faites. Je devais récupérer ma petite jarre black cherry (l’éternelle, celle que je rachète toujours toujours toujours). Et la collection estivale à base de Beach Holiday venait d’être installée (je pense jamais à prendre en photo les jolis décos que l’équipe met en place dans la boutique mais c’est toujours parfait). Je voulais aussi m’acheter une petite jarre de Clean cotton ou de Soft blanket, parce que ces deux parfums sont rentrés dans mes chouchous. Une visite classique au Yankee candle store quoi.

Je sais pas ce qui s’est passé ensuite x)

Mes derniers achats Yankee candle

Bref, j’ai pris ma super petit jarre black cherry (un parfum vraiment hyper fruité de cerise). J’ai pris ma Clean cotton parce que le parfum frais qui sent la bonne lessive c’est vraiment agréable quand l’atmosphère est un peu lourde dans une pièce. Et je me suis pris une petite tartelette Beach Holiday parce que c’est la senteur qui m’a le plus plu dans les senteurs plage. Et je ne suis pas déçue, elle sent vraiment super bon le frais et les embruns.

Puis là, Sténye m’apprend que Beach Holiday et Soft Blanket sont les parfums du mois donc que les tartelettes et bougies sont à – 25%. Bref, c’est l’occase ou jamais de prendre ma petite jarre Soft blanket 😀 Et comme j’en suis arrivée à 30€ d’achat, j’ai eu le droit de piocher un petit papillon pour une petite jarre gratuite ! Et c’est comme ça que j’ai eu Lovely kiku. Un joli petit parfum floral de lila. Qui ravira tous les amateurs de ce genre de senteur. J’ai adoré !

Je commence donc à avoir une belle collection mais j’en suis fofolle. Les bougies parfumées sont un petit bonheur du quotidien pour moi.

C’est pourquoi j’ai décidé de vous faire gagner quelques petits choses 😀 Je tiens à préciser que c’est un lot payé totalement de ma poche mais avec avec les conseils de l’équipe du Yankee candle store.

IMAG0828

Voici le lot : un brûleur de tartelettes et six tartelettes. Si les petites jarres ont une durée plus longue, j’aime aussi beaucoup les tartelettes donc la senteur embaumera plus vite la pièce. A noter qu’une moitié suffit pour parfumer. Pour les parfums je vous ai choisi évidemment mon Black cherry d’amour et Clean cotton, qui sont deux chouchous pour moi. J’ai ajouté Pain au raisin, de la collection de printemps qui a une senteur sucrée très gourmande, Fireside treats est un classique aussi en la matière mais dans un autre style. J’ai demandé une senteur florale et l’on m’a recommandé A Child’s Wish, que j’ai testé aussi, l’odeur est douce et fraîche, très sympa 😀 Et pour finir, Ginger dusk qui a une odeur très originale à la fois douce et piquante comme le gingembre.

J’espère que le lot vous plaît ! Pour participer c’est simple : il suffit de me suivre soit en étant abonné sur le blog (laissez moi bien votre mail si vous me suivez ainsi), soit sur Facebook, Twitter, Hellocoton, Instagram ou Google + (là laissez moi votre nom ou votre pseudo) et de laisser un commentaire sous cet article 🙂

Une chance supplémentaire si vous faîtes un partage sur un de vos réseaux sociaux (un seul partage par personne ça suffit, mettez le lien dans votre commentaire).

Le concours est malheureusement réservé à la France Métropolitaine. Vous pouvez participer jusqu’au dimanche 31 mai 23h59. Le tirage au sort se fera ensuite par random.org.

ROULEMENT DE TAMBOUR ! C’est l’heure de la révélation !

Random a parlé :

Tirage au sort YC

C’est Fedora qui remporte mon lot o/ Bravo ma choute, j’attends ton gif mail 😀

Merci pour toutes vos participations, restez dans le coin, un autre concours arrive prochainement 😀 plein de bisous,

Sioux <3

sign

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je ne sais rien faire d'autre (Participation au concours Génération Blogueuses)

Bonjour-bonjour,

J’ai jusqu’au 8 pour participer, mais dimanche, c’est une bonne journée pour parler parler et reparler. Quand j’ai lu ce qu’il fallait faire pour le concours de Génération Blogueuses, j’ai hésité. Parler de ma passion ? Mais c’est quoi ma passion. Je n’ai pas l’impression d’en avoir. Je ne collectionne rien. Je ne fais rien de particulier mes jours de repos. J’ai déjà assez parlé de mon amour pour Harry Potter. J’ai diffusé plusieurs fois mon admiration pour Alexandre Astier, Boris Vian et Boby Lapointe. Alors quoi ? Ma vie est-elle vide de sens ?

Mais non. Bien sûr que non. Car ma passion, ce qui est au centre de ma vie, vous en profitez (vraiment ?) maintenant.

Si je suis née avec un livre à la main, dans ma main gauche, j’avais aussi un cahier et une plume. J’ai toujours écrit, je crois, dès que j’ai su. Des histoires plein ma tête. J’ai même commencé en primaire. J’avais un cahier, un stylo et j’écrivais avec plein de rêves, les aventures d’une petite de dix ans qui veut être chanteuse et qui rencontre son idole de l’époque, Larusso, dans les rues de Saint-Tropez. Des paillettes plein les yeux dans ma vie rêvée à 10 ans. J’écrivais cela chez moi et tous les matins, je faisais une lecture à la récré à mes copains. J’avais mon public. Je les remercie de m’avoir encouragé, pour moi c’était le début.

Ma plume m’a servie de bien des façons à cette époque. En primaire, j‘ai lancé ma première pétition, contre l’abattage des ours dans les Pyrénées. J’ai envoyé tout cela au député qui s’en occupait. Et qui a pris le temps de me répondre. Oui, la plume était déjà une arme. Je m’en suis aussi servie pour diverses correspondances. J’avais passé une annonce dans le Journal des enfants et j’ai reçu plus de réponses que je ne pouvais en assumer. J’ai tâché de répondre à tous. J’ai correspondu pendant un moment, et parfois ça s’est achevé.

J’ai écrit beaucoup de romans, sans jamais vraiment finir. Manque de rigueur sans doute. Au collège, Harry Potter est entré dans ma vie, j’ai donc entamé un petit plagiat. Une histoire de jumelles qui apprennent qu’elles sont sorcières. Je prenais ce qui me plaisait le plus dans Harry Potter et rajoutais ce que je voulais voir. Il y a aussi des maisons dans l’école. J’en ai écrit presque 60 pages. J’espère qu’elles existent toujours sur une vieille disquette (si si c’était l’époque). Quand je l’ai fait lire à ma meilleure amie, la deuxième Harry-Pottrice, elle m’a dit que ça ressemblait trop, ça m’a un peu découragé.

J’ai aussi écrit quelques récits, je ne me rappelle plus le sujet. Mais je me souviens les avoir envoyé à une association d’aide aux écrivains et à mon auteur préférée, Marie-Aude Murail, dont je dévorais la série Danse!. Je voulais déjà être publiée. A 13 ans, la belle affaire ! Je ne manquais pas d’ambitions, je m’étonne moi-même rétrospectivement. Tous les deux m’ont répondu avec beaucoup de gentillesse et d’encouragements. Quelle fierté pour moi.

Au lycée, j’ai découvert une nouvelle façon de construire des histoires : le RPG. D’abord sur Caramail, puis à sa fermeture, sur Smail. C’était tellement fantastique. C’est un tel bonheur de construire une histoire à plusieurs. Et c’est plus simple aussi. Tu construis ton personnage et il inter-agit avec les autres. Ca m’aide à construire un univers. Ma meilleure amie m’initie au RPG sur les forums. Je crois que je n’ai jamais été aussi productive qu’à cette époque. Le RPG m’a beaucoup apporté en terme de développement des personnages mais aussi de descriptions. Avec notre team (Lily, Tichou, Maddy et July, si vous me lisez… <3), nous lions des liens très forts et nous fourmillons d’idées. Notre passion pour Harry Potter nous aide. Combien d’histoires annexes avons-nous construits ? Et de mon côté, j’écris aussi beaucoup de fanfictions sur HP. Plus des rpg sur feuille avec Lily. Oui, de la productivité en bloc.

Et comment je me construis par rapport à ça ? Car il faut bien que je devienne quelqu’un. Depuis le collège je dis que je veux être journaliste, mais en suis-je vraiment capable ? En tous les cas, pendant ma Terminale (Littéraire bien entendu), je ne sais pas quoi faire. Je ne me sens pas prête et j’ai encore soif d’apprendre. Direction la prépa lettres donc. J’apprends, je rédige des dissertations d’une longueur que je n’aurais jamais soupçonnée. Mais je n’ai guère le temps d’écrire en dehors. Je prépare et j’élabore mon univers fantasy, basé sur mes aventures rpg mais sans plus. Et à mi-Khâgne (2e année de prépa), je bloque, je stresse, je déprime. Que vais-je faire ? Je ne peux pas devenir prof. Je ne veux pas aller à la fac.

Ma prof de spécialité philo me sort de là et me présente ma mentor, celle qui m’aide à rentrer à l’école de journalisme de Tours. Et là… Je me réveille. Je me surpasse. Des 10 pages de dissert, j’apprends à écrire seulement 500 signes. J’apprends. Je vais en stage, j’écris des articles. C’est tout ce que j’aime et c’est tout ce que je sais faire.

Cela fait un an que j’ai obtenu ma licence professionnelle de journalisme de presse écrite magazine. Ma profession ne va pas bien. Il n’y a plus grand monde pour lire les journaux. Le web marche mieux mais difficile d’établir un modèle. Le métier est difficile, les weekend et les horaires fixes, on ne connait pas. J’aime le journalisme régional, celui où l’on est proche des gens, de ce qui les concerne. J’aime leur transmettre ce que j’apprends. J’aime écrire leur histoire. J’écris tous les jours. Mon métier c’est ça. Et même si l’avenir est incertain, même si c’est dur, que puis-je faire d’autre ? Je ne sais rien faire d’autre. Si ça doit s’arrêter, je me remettrai sur mes projets personnels oui. Et j’ai mon blog chéri, qui a bientôt un an, qui me permet de parler d’autres choses. Mais en attendant, je veux que ça continue, encore.

Sioux mes choux, merci si vous avez eu le courage de tout lire <3

J’ai écrit cet article dans le cadre de ma participation au Concours de GB’s. Voici les lots à gagner :

Le lot proposé Huka

 

Le lot proposé par Bull’O’Bijoux
Le lot de Maman sait compter

 

Le lot de Fimo’angels
Le lot de Bountynette

Des lots forts aguichants, n’hésitez pas à participer 🙂

N’oubliez pas mon concours cocooning et culturel, Alors Voilà de Baptiste Beaulieu à gagner ici.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Alors voilà mon concours culturel et cocooning !

Bonjour-bonjour,

Telle que vous me lisez là, il faut m’imaginer toute empressée, toute contente et extrêmement motivée ! Je suis vraiment trop contente de reprendre la plume et encore plus pour partager ce que j’ai envie de partager aujourd’hui. J’ai récupéré internet aujourd’hui. Et ça tombe bien car j’ai quelque chose pour vous.

Alors voilà. Il y a quelque mois j’ai découvert un blog qui m’a bouleversée. Le Monde en avait même fait un article. Le Monde quand même. La phrase d’accroche de l’article : « Quand elle oublie sa pilule, c’est moi qui la prend » dit-il. C’est un peu what the fuck, je lis. Il y a des anecdotes à la suite. Ca parle d’un blog tenu par un interne en médecine, Bibi. En médecine, on voit tout plein de choses. Les trucs marrants circulent, le reste on en parle pas normalement parce que c’est tabou, un peu, l’hôpital. (J’en avais parlé ici)

Bibi, lui, il en a marre du fossé entre les patients et les médecins. Alors pour que l’on se réconcilie, il raconte l’hôpital. Des petites histoires qu’il a sous ses yeux. Les patients, les médecins, les infirmières, les étudiants. Il y a des histoires un peu cocasses, un peu tristes. Je ne peux pas décrire à quel point ce blog m’inspire. C’est de l’humanité en bouteille. On en prend un peu de temps en temps et on n’en ressort jamais indemne.

L’une de ses dernières anecdotes :

« En 2 013

Alors voilà Rémi, 17 ans, paumé, marginal. Pas d’études, pas de boulot, un peu de came, de la vodka au goulot… Plus de vraie famille, pas de copines, pas beaucoup d’amis et pas les bons.
Il se cogne contre le monde. Sa vie, c’est du noir sous les ongles, un long coup de poing interminable et crasseux.
Sa santé déconne aussi. Une vie d’indigent ça se paye, il doit voir son médecin tous les mois.
À la fin des consultations, il demande à chaque fois :
– C’est l’ordonnance pour les médicaments, Doc’ ?
– Oui.
Il la met dans sa poche droite.
Puis :
– C’est l’ordonnance pour le bilan biologique, Doc’ ?
– Oui.
Il la met dans sa poche gauche.
Toujours le même geste : la feuille pour les médocs à droite, celle pour la piqûre à gauche.
À chaque fois.
[…]
Un jour, il revient 20 minutes après la consultation :
– Doc’, je crois m’être trompé de poche en rangeant les ordonnances. La pharmacienne est gentille, mais j’ose pas demander à quelqu’un d’autre que vous.
[…]
On n’imagine pas combien c’est compliqué la vie de quelqu’un qui ne sait pas lire et pas écrire en 2 013.

Si je pense à moi, je me dis que j’aimerais creuser un trou profond, me mettre dedans et m’endormir. Mais si je pense au monde, je me dis que j’aimerais écrire des livres.
Marie Desplechin, Sans moi. »

Donc quand Bibi nous a appris qu’il sortait un livre, je devais le prendre pour moi mais j’avais aussi énormément envie de le partager. Parce que ce qu’il dit, c’est un don pour moi. Alors voilà, j’ai conçu ce petit concours car le livre est doux, qu’on a envie qu’il fasse doux. Donc il fera doux chez l’un d’entre vous, dans deux semaines.

Concours Alors Voilà - Cocooning

En jeu donc : Alors Voilà, de Baptiste Beaulieu, des cookies de Cadbury, une petite boîte de thé Euphoria de Kusmi tea (ça peut être du chocolat en poudre si vous préférez, précisez dans le formulaire 🙂 ), un tube de crème hydratante bio de Monoprix et quelques shokobons.

J’ai de nouveau fait le choix du formulaire à remplir pour faciliter un peu la tâche et avoir tout sous la main 🙂

Les modalités pour participer

Résider en France métropolitaine. Je suis vraiment navrée pour les autres 🙁

Me suivre sur Hellocoton ou sur Facebook ou sur Twitter (si vous me suivez sur 2 ou les 3 cela vous fera une chance en plus par suivi et je donne également une chance en plus à ceux qui me suivent depuis plus longtemps sur Hellocoton, c’est-à-dire jusqu’à barreiro64). Je vérifierai bien sûr pour chacun 🙂 N’oubliez pas de mettre les pseudos dans les cases prévues à cet effet.

Les chances en plus

Vous pouvez avoir une chance en plus en partageant ce concours sur les réseaux sociaux. Un partage par réseau social. Chaque partage donne une chance supplémentaire. Mettez-moi les liens dans les cases prévues à cet effet.

Par contre, à moins que vous n’ayez que ça, je ne vais pas prendre Google Plus ^^

Et comme c’est un concours qui me tient à coeur, je mets +1 aussi à ceux qui me donnent et me racontent leur anecdote préférée du blog Alors voilà

Les participations sont ouvertes jusqu’au mercredi 13 novembre à minuit 🙂

Bonne chance à tous et merci pour vos participations 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mon nouveau joujou : mon Nikon Coolpix S01

Bonjour-bonjour mes choux,

Aujourd’hui on va parler appareil photo. Je ne vous en avais pas parlé précisément mais vous avez pu voir que mes photos n’étaient pas vraiment de bonne qualité. Et pour cause ! Je prends mes photos avec mon portable, qui bien que Luminou-chou, ne dispose pas d’un bon appareil photo. Mais bon, vu le peu de fréquences à laquelle je prends des photos en dehors de pour mon blog, je n’avais pas envie d’investir.

Vous le savez, en vrai, je suis journaliste. Dans mon métier, j’ai évidemment constamment besoin de prendre des photos et j’ai appris qu’il n’y en aurait pas toujours un à disposition. J’ai hésité, j’ai hésité. Et finalement, j’ai craqué quand j’ai la vente privée oneday Nikon. Je savais déjà que je voulais un Coolpix car j’en avais essayé un qui, contre toute attente, m’a convaincu. Du coup j’ai potassé un peu les caractéristiques techniques et j’ai dit banco.

Mon Nikon Coolpix S01

Voici donc mon Nikon Coolpix S01 alias Mon p’tit bouchon. Petit c’est le mot, sur une photo comme ça on ne voit pas bien. Comme je n’ai pas bien vu lorsque je l’ai vu sur le site vente privée. Non mesdames, je n’ai vu que les caractéristiques assez bonnes : 10 millions de pixels, caméra HD, zoom x3 et 7 Go de mémoire interne pour des photos qui peuvent faire jusqu’à 10 Mo. Nié !

Mon Nikon Coolpix S01

Vous ne le savez pas mais j’ai de très petites mains. Et l’appareil fait deux tiers de ma main. Surprise surprise ! Comment dire, ça va être marrant quand je vais partir en reportage avec le p’tit bout. Vraiment marrant ^^ Mes collègues se sont bien foutus de moi quand j’ai ouvert ma boîte mais ils ont reconnus que ses caractéristiques étaient bonne donc ça devrait le faire. Ca sera juste marrant.

Ca le fait oui, les photos sont pas mal du tout. Je vous en mets une qu’est pas au top mais qui en montre quand même les qualités :

Une photo de mon Nikon Coolpix S01

Très bonne définition, non ? Pour tout dire, le désappointement passé, j’en suis déjà gaga du p’tit bouchon. Ca sera aussi mon appareil photo d’espionne tellement qu’il est si petit et si mignon. J’ai juste peur de le perdre mais ça ira mieux quand j’aurais l’étui qui va avec, que j’ai du commander à part. Il sera rouge, j’ai trop hâââte.

Oui je suis gaga. Gaga.

Ca vous fait craquer un p’tit bout comme ça ? C’est quoi votre appareil photo à vous ?

N’oubliez pas mon concours d’été Alepia ici.

Des bisous, sioux <3

Rendez-vous sur Hellocoton !

Concours d'été : Le pack Plage et Vacances d'Alepia

Bonjour-bonjour,

Comment allez-vous ? La pêche ? Il fait toujours aussi chaud par chez moi et je ne serai pas contre une tête dans la piscine ^^ J’espère que vous prenez soin de vous. Je suis sûre que oui mais j’ai quand même envie de vous donner un petit coup de main.

Pack plage et vacances - Alepia

J’ai complètement fondu pour ce petit kit sur vente-privée quand je l’ai vu. Du coup je m’en suis pris un mais j’avais aussi envie de vous faire plaisir pour vous remercier d’être toujours là et de me lire.

Alepia est une marque, comme son nom l’indique assez bien, spécialiste du savon d’Alep, ville syrienne. Alepia est un spécialiste du savon d’Alep authentique et naturel.

« Le projet Alepia a été lancé en 2006 par le docteur Constantini, Médecin spécialiste en biologie et toxicologue. L’équipe scientifique est dirigé à Paris par Le docteur Samir Constantini et Jessica Keita, Master 2 de cosmétologie et spécialiste qualité et à Alep par M. Harastani, chimiste et Master de santé publique. Nos produits allient ainsi authenticité, science et savoir faire. Non seulement ile ne nuisent pas à la santé (contrairement à de nombreux produits cosmétiques), mais au contraire, il prennent soin du consommateur. » (Source)

Du coup ce pack Plage et vacances contient : un pot de beurre de karité, une pierre d’alun et un savon d’Alep.

J’ai de nouveau fait le choix du formulaire à remplir pour faciliter un peu la tâche et avoir tout sous la main 🙂

Les modalités pour participer

Résider en France métropolitaine. Je suis vraiment navrée pour les autres 🙁

Me suivre sur Hellocoton ou sur Facebook ou sur Twitter (si vous me suivez sur 2 ou les 3 cela vous fera une chance en plus par suivi et je donne également une chance en plus à ceux qui me suivent depuis plus longtemps sur Hellocoton, c’est-à-dire jusqu’à Boobizz). Je vérifierai bien sûr pour chacun 🙂 N’oubliez pas de mettre les pseudos dans les cases prévues à cet effet.

Les chances en plus

Vous pouvez avoir une chance en plus en partageant ce concours sur les réseaux sociaux. Un partage par réseau social. Chaque partage donne une chance supplémentaire. Mettez-moi les liens dans les cases prévues à cet effet.

Par contre, à moins que vous n’ayez que ça, je ne vais pas prendre Google Plus ^^

Les participations sont ouvertes jusqu’au dimanche 11 août à minuit 🙂

Merci d’avance de votre participation 🙂

EDIT 12/08/2013 : Random a parlé et c’est Mallory Toman alias Cabochon Chic qui remporte le lot 🙂 Merci à tous pour vos participations, restez dans le coin, bientôt un concours avec mes amies de Kawaii street.

Rendez-vous sur Hellocoton !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Tell me more !

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OKAY !" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer