Terrace House, la parenthèse enchantée de télé réalité sur Netflix

Bonjour-bonjour !

J’avais très envie, je brûlais, même, de vous parler de cette découverte ! J’ai pris mon abonnement à Netflix fin octobre et je ne le regrette pas un seul instant ! Je découvre des séries que j’avais envie de voir, j’en retrouve que j’avais quitté en cours de route. Je suis coeur-coeur d’Orange is the new black mais en ce début d’année, j’ai un nouveau coup de coeur. Il s’appelle Terrace House.

Le principe de Terrace House

Terrace House est une télé réalité japonaise. Une belle maison et une voiture est mise à disposition de trois jeunes femmes et trois jeunes hommes, célibataires. Ils continuent leurs activités normales d’étudiants, de sportifs ou leur travail, ils habitent ensemble et inter-agissent. Les épisodes sont courts : une trentaine de minutes maxi.

Pourquoi j’aime Terrace House

J’ai découvert Terrace House par hasard grâce à un article de Dozodomo. Les mots-clef : Japon et télé réalité intelligente. Je suis passionnée par l’Asie depuis le collège et j’ai été super séduite à l’idée de suivre la vie quotidienne de jeunes japonais, loin des clichés de ce que l’on nous inflige dans nos confins. J’ai donc voulu tenter l’expérience et je n’ai pas été déçue.

On commence avec Uchi le coiffeur, Yuriko l’étudiante en médecine, Makoto l’étudiant aspirant joueur de baseball, Mizuki l’employée de bureau et barista, Yuki le danseur de claquettes et Minori la mannequin (je les ai mis dans l’ordre de gauche à droite de la photo). Leur maison est à Tokyo.

Tout comme on s’attache aux personnages de séries, on se prend d’affection pour ces six colocataires aux caractères variés. Personnellement, j’ai aussi eu ainsi un aperçu des différences culturelles qui existent dans la manière de séduire et d’être en couple des japonais.

Ce que l’on peut apprécier avec Terrace House c’est que c’est incroyablement zen. Il n’y pas un mot plus haut que l’autre. Il y a des différends mais qui se règlent dans un dialogue posé et argumenté. Quand deux d’entre eux sont en conflit, les autres vont aller dialoguer pour aplanir les choses. Pour moi c’est la télé réalité telle que je me l’imagine sur le principe. Avec des personnes normales qui ne cherchent pas absolument à se démarquer.

Il n’y a pas d’éliminations. Dans les Terrace House, les colocs peuvent partir quand ils veulent et un nouveau arrive ensuite.

Ce qui m’a un peu perturbée au début, ce sont les temps d’analyse par les trois hommes et trois femmes ci-dessus. Mais après quelques épisodes, on finit par les apprécier surtout que chacun a également son caractère et son point de vue. Avec la complicité qui se crée, les commentaires de la vie des colocataires contribuent à intensifier notre intérêt pour eux.

J’avoue que je ne suis pas toujours d’accord avec eux puisque ma favorite est Mizuki. Je la trouve un peu sous-évaluée par rapport aux autres alors qu’elle est adorable. Peut-être que c’est celle à laquelle je m’identifie le plus 😀 J’aime beaucoup les autres personnages même si certains peuvent nous décevoir au fil de l’histoire.

Pour moi, Terrace House est une télé-réalité où chacun essaie de tirer l’autre par le haut. Tout le contraire de nos « Anges » ou « Ch’tis » où la tendance est plutôt à se rabaisser. Voir des jeunes qui ne sont pas entrain de glander au bord d’une piscine ça change !

Vous l’avez compris, je suis complètement conquise et par les personnages et par le style de Terrace House. Je suis ravie d’avoir ce programme sur Netflix. A noter que c’est sous-titré en français. C’est mon petit plaisir, mon petit pêché mignon. J’adore la sonorité du japonais en plus. Pour l’instant, je n’ai vu que 12 épisodes et il y en a 35 ! De plus, une nouvelle saison à Hawaii est sortie cette semaine avec un autre casting donc je n’ai pas fini.

J’espère que je vous ai convaincu de regarder car je rêve de pouvoir papoter de cela avec quelqu’un 😀 La télé réalité intelligente, ça vous dit ?

Sioux

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent
Article suivant

5 Comments

  • Helloooow ~
    Quand tu m’en as parlé sur twitter j’étais dubitative… Mais avec ton article j’ai presque envie de me prendre un abonnement à Netflix XD Bon, si un jour je suis en manque de truc à regarder, je saurai vers quoi me tourner 😉

    • Je me suis dit que c’était plus simple de faire un article que d’en parler vaguement sur Twitter parce que le concept tranche un peu. Et que j’adore 😀 Si jamais tu t’y mets un jour, n’hésite pas à me le redire <3

  • Aaaaaaah je suis conteeente de lire une revue la dessus ! Je déteste la télé-réalité mais j’avais été super alléchée quand j’ai vu le ptit pitch du programme. Du coup j’avais une flemme monstrueuse de tester mais toujours ce petit « aller, aller » !
    Je vais me laisser tenter je pense !

    Par contre je sais pas dans quelle mesure on peut qualifier la télé-réalité d’intelligente ceci dit. Disons qu’avec notre regard étranger on peut y voir un certain intérêt anthropologique on va dire mais ça reste tout de même assez limité. Mais bon quand tout ce qu’on nous propose d’autre c’est les reportages caca de la télé (en plus bizarrement arte leur seul intérêt pour le japon c’est leurs films bien chelous) on va dire que c’est toujours ça de pris. Mais ca reste aussi -et surtout j’ai envie de dire- une forme de voyeurisme, parce que finalement c’est pas mieux que foutre des caméras chez son voisin et mater sa vie à lui.^^
    Pour moi c’est justement plus proche du terme « télé-réalité » tout simplement, que nos chtit et nos anges complètements mongoles, qu’on vienne pas me dire qu’ils reflètent la réalité de la vie !

    Netflix c’est la vie <3

    • Cooooool 😀 J’espère que tu me rediras ce que tu en penses et qui tu aimes bien dans les colocs si tu regardes !

      En fait, oui, c’est intéressant pour nous parce que, pour moi en tous les cas, à part à travers les mangas, on sait assez peu comment vivent les Japonais. On a beau dire ce que l’on veut, il y a des différences culturelles et j’ai aimé découvrir ça. C’est peut-être pas une télé réalité intelligente mais on peut qualifier ça en réalité réalité quoi. Parce que là on a des personnes qui interagissent vraiment. Pas qui sont là pour se faire remarquer, pour régler des comptes comme dans nos trucs à nous. (Oh mon dieu je viens d’avoir une vision d’horreur en me disant qu’il y avait peut-être des étrangers qui regardaient les Anges et qui se disaient que c’était ça les Français, au secours !).

      Netflix c’est la vie en vrai <3

  • ahah j’ai l’impression qu’à chaque fois que je commente je laisse des patés xD

    Je vois ce que tu veux dire oui, c’est pour ça que du coup ça m’a donné envie de regarder, j’pense qu’on est assez d’accord sur le fond 😉

    Punaise j’avais jamais pensé à ça pour les anges mais j’espère que ce sera jamais sur netflix ou sur une chaine internationale parce que sinon ça craint, on a dejà pas super bonne presse à l’étranger, là ce serait le pompon ! Je prends déja super mal les vannes dans les séries américaines sur la french girl qui est une fille facile ou qui se tape n’importe qui… j’avais un groupe d’amies à l’étranger qui a fini par faire changer d’avis tout le monde (sous entendu ils avaient ce genre de préjugés, merci la télé) mais si on commence à leur donner raison avec des conneries pareilles, au secours !! Mine de rien ça se distille très vite ce genre d’idée 🙁

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Tell me more !

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OKAY !" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer