Je m’en foutais d’être grosse, avant de reprendre du poids (Humeur + Blog roll)

Bonjour-bonjour !

Je n’avais pas envie d’écrire cet article parce que j’ai pas envie de me faire plaindre. Donc je vais essayer vraiment que vous ressortiez de votre lecture avec un message positif. Un message d’esprit combatif, qui corresponde aux deux blogs que j’ai envie de partager avec vous depuis un moment parce que je me sens en phase avec leur philosophie et que je m’y retrouve. Parce qu’être grosse ça se vit, et que des fois, faut remettre les points sur les « i ».

Vous avez peut-être découvert mon blog par hasard, en tapant « Le Secret du Poids » sur google. Avec cette méthode de comptage de calorie, j’ai perdu 15 kg minimum, je suis passée de 87kg à 72kg. Avant de commencer, je me sentais bien comme j’étais. Quand j’ai perdu du poids, ça n’avait pas spécialement de signification pour moi vu que j’étais bien avant. Quand j’ai atteint 72kg, j’étais contente mais je ne me suis pas montée le bourrichon. Même, j’ai trouvé agaçant l’avis des autres. Les « T’es bien comme ça maintenant » genre avec 15kg de plus j’étais une merde ? (Oui ça m’agace encore).

J’ai stabilisé mon poids pendant plus de 6 mois, preuve que l’on peut garder des habitudes après un « régime ». Dans mon cas, c’était continuer de me servir des portions raisonnables. Puis je me suis retrouvée dans une période d’instabilité en fin d’année dernière, entre deux déménagements, de l’éloignement, puis le retour à la vie de couple où je n’avais pas plus envie de faire attention à ce que je mangeais. Bref, j’ai repris 10kg.

Et j’ai cru que j’y arriverai, à me dire « mais tu t’en fous de ton poids, t’es bien comme tu es! ». J’y ai cru, j’ai voulu y croire. J’ai connu deux échecs, un sublime « mais tu vas la perdre ta bouée« , plein de délicatesse. Et quand j’ai voulu essayer une combi en jean, alors que ça m’allait bien il y a encore un an, j’avais trop de ventre. Et une nuit, ça m’a dérangé une fois de trop, j’ai fait une crise nerveuse. Et c’était comme un déclic au fond : Si cela me dérange, alors je dois accepter que cela ne me convient pas d’avoir repris ce poids. C’est tout.

S’accepter comme on est, ce n’est pas forcément se dire « je m’en fous d’être grosse », c’est aussi d’accepter que l’on a envie de reperdre de nouveau du poids.

Et de le mettre en oeuvre. Bref, j’ai repris Le Secret du poids parce que je n’accepte pas le poids que j’ai repris. Et, franchement, c’est presque aussi facile que la première fois. Je mange toujours ce que je veux, je prends juste garde à réduire les quantités. Et des fois je dépasse mon quota, des fois je me dis que non.

Toutefois, je me pose vraiment la question : est-ce que si je voyageais dans le temps, je ne m’enlèverai pas l’appli des mains ? Parce que j’étais bien avant merde. C’est juste le fait d’avoir réussi à perdre une première fois qui fait que je n’accepte plus de reprendre du poids. C’est nul. C’est ma colère du moment. Pourquoi mon poids est devenu un problème pour moi-même. Que cela en soit un pour mes proches, je m’en cogne. Que cela en soit un pour moi, double ZUT.

Je tiens à insister là-dessus car les deux blogs que je veux vous présenter sont fantastiques et aident dans l’acceptation de soi quand on est gros. Parce qu’on a pas à te dire quoique ce soit parce que tu es grosse.

Clémentine N. Illustration

clémentineC’est le premier que j’ai suivi sur les deux. De très belles illustrations, des Fiches d’observation des kilos très justes et du positif et de la mode. J’adore vraiment Clémentine, elle me donne du sourire et de la pêche. Elle a également beaucoup de sensibilité et c’est pour cela qu’elle touche droit au coeur à chaque fois.

Mince, t’es grosse

mince t'es grosse

Et en même temps le blog de Gaëlle est plus récent donc c’est normal que je l’ai connu après ^^ Pour moi c’est un blog qui entre dans la catégorie Révélation de l’année. J’aime ses belles illustrations également mais surtout un côté combatif revendiqué qui me donne la niaque. C’est LE blog qui va vous faire comprendre la grossophobie au quotidien. Je vous conseille grandement de suivre Gaëlle sur Twitter 🙂

Ca m’a fait du bien de m’étaler un peu ainsi. Je pense que c’était important car on me demande des nouvelles parfois et je ne le prends pas toujours bien (parce que je suis parano). Donc voilà, ça va. J’ai toujours la pêche, pas question de se laisser abattre. La vie est belle et il faut en profiter <3 Désolée si c’est l’article le moins bien organisé du monde.

Connaissiez-vous les blogs de Clémentine et Gaëlle ?

Sioux <3

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent
Article suivant

12 Comments

  • Coucou 🙂

    J’avais vu ton nouveau design depuis mon téléphone mais c’est la première fois que je le vois depuis mon ordinateur et je dois dire que je suis fan !
    J’ai beaucoup aimé le ton de ton article, j’ai une amie ronde qui en a eu marre, un peu « du jour au lendemain » et depuis elle fait du sport et surveille son alimentation, elle perds du poids et gagne en motivation !
    Je pense que le plus important ce n’est pas le chiffre sur la balance ni notre taille de pantalon, il faut simplement savoir se sentir bien dans son corps ! Pour ma part je suis récemment d’un 38 à un 36 et je me sens bien mieux, je fais du sport et je me sens plus en santé !
    J’adore le blog de Clémentine, ses illustrations sont adorables !
    Bisous

    • Merci 😀 Ca me fait plaisir car j’ai eu assez peu de retour au final sur ce nouveau design xD Merci beaucoup <3
      Je me dis que j'ai quand même de la chance au final car je peux réagir du jour au lendemain et perdre du poids directement, c'est encourageant. Ce n'est malheureusement pas toujours une question de déclic et j'y pense aussi en écrivant cet article.
      En tous les cas, le plus important c'est effectivement d'arriver à se sentir bien comme on est. Avec des kilos en plus ou en moins 😀 Bises <3

  • J’ai trouvé ton article intéressant, je crois que j’ai vécu la situation inverse mais pour finalement arriver au même état d’esprit.

    Même si je n’ai jamais été en surpoids, j’ai longtemps vécu dans la peur permanente de prendre des kilos. Le simple fait de ne pas me trouver à mon avantage dans un cabine d’essayage, ou d’entendre la moindre remarque déplacée dans la journée ( même la petite blague ) me faisait ressasser le soir et culpabiliser.
    Même en ayant pleinement conscience que je devais refuser les diktats sociaux, résister à la société de l’image, je me suis simplement résolue à accepter qu’il s’agissait de moi d’abord, de l’image que je me renvoie et de mon bien être dans ce corps.

    Le problème est que l’on tombe vite dans les régimes drastiques et une illusion qui amène à vouloir aller toujours plus loin, même quand on en a pas besoin. Comme quoi, il ne faut pas toujours se fier à son seul ressenti.

    Après des années de lutte ( stupide ), j’ai résolu le problème en devenant accro à la salle de musculation. ( ce qui est quand même beaucoup plus sain )

    Besos 😉

    • C’est super d’avoir trouvé une solution comme celle-là. Je pense que tu as tout à fait compris ce que je voulais dire en disant qu’il fallait accepter de regarder en face ce qui peut nous apporter du bien être en essayant d’oublier ce que pense les gens. Je ne peux pas m’empêcher de penser que je suis dans l’entre-deux car ma reprise de poids a entrainé un regard extérieur qui m’a blessé. Mais je ne m’aime pas non plus avec ce poids repris. Bref, tout est une affaire d’équilibre comme toujours 😀 J’espère y arriver un jour ! Bises <3

  • Je pense que c’est une bonne chose que tu aies mis des mots sur ton ressenti. Ce n’est pas évident comme situation. J’ai moi aussi un problème de poids et eu des périodes yo-yo. Et souvent c’est le regard que j’avais sur mon corps et des réflexions qui m’ont fait le plus mal et décidé de bouger. Après, je pense que le principal c’est que tu te sentes bien dans ton corps. Si tu as des périodes de reprises, c’est pas grave, tu sais que tu peux revenir au poids que « tu aimes ». Mais là encore, pas facile, facile… Bref, j’espère que ça ira mieux 🙂

    • Ca va déjà un peu mieux parce que j’ai vu des effets immédiats alors que je ne suis pas la méthode de façon stricte donc c’est encourageant. Je suis motivée car je me dis que c’est en reprenant ces bonnes habitudes que j’arrêterai de penser à ça. Je pense que le regard des autres est tellement plus dévastateur quand tu reprends du poids que je ne le fais pas que pour moi. Mais bon, ça me fait du bien déjà, je suis motivée. J’ai peur que la peur de reprendre du poids me pourrisse toute la vie. C’est dur de se dire que je suis devenue un yo-yo. Ma sérénité d’avant me manque ^^ Merci beaucoup pour tes encouragements, ça me touche beaucoup <3

  • Moi je n’ai jamais vraiment accepté mes kilos en trop, mais c’est vrai qu’après avoir perdu du poids, quand on le reprend c’est bien pire. Et comme tu dis s’accepter c’est aussi accepter qu’on veuille perdre du poids pour soi. Parce qu’ok la grossophobie c’est vraiment pénible, mais le bourrage de crâne sur « c’est bien de rester gros » quand on a envie de perdre du poids ça tape sur le système également !
    Sur IG je te conseille le compte de @metauxlourds qui elle aussi milite pour l’acceptation de son corps ! 🙂

    • Tu apportes de l’eau à mon moulin, j’ai l’impression que ma réflexion continue d’avancer au fil des commentaires que je lis. Ca m’aide énormément. Je ne pensais pas que la reprise de poids aurait un tel impact sur moi vu que j’étais à l’aise avant. Mais je pense que les « félicitations » que j’ai eu après ma perte de poids puis LA remarque que j’ai eu après me reprise m’ont vraiment blessées au final. Et maintenant c’est moi-même que ça dérange donc je fais quelque chose et ça fait du bien aussi.
      Je suis déjà Tête de thon (je ne peux pas m’empêcher de l’appeler comme ça), je la trouve très forte mais elle est à un stade au dessus auquel je n’arrive pas encore à adhérer complètement.

  • J’ai atteri sur ton blog en faisant des recherches sur la fameuse appli du secret des kilos… Et je me retrouve dans ton parcours… Tu as mis des mots sur la colère que j’ai enfouie en moi depuis des années ! Suite à une rupture j’ai perdu plus de 10kg pris pour me protéger de cette relation toxique… Je me sentais mieux et fière de moi! Puis j’ai rencontré mon homme, le bon cette fois 🙂 les kilos sont revenus au fil du temps. Le sport, les randos du week-end… Rien n’y faisait ! J’ai tout repris, voire plus en 4 ans, sans changer mon alimentation… Quelle injustice ! Je devrais me dire c’est pas si grave, les 10kg perdus c’était pas prévu, alors à quoi bon se prendre la tête… Mais je n’y arrive pas, je n’arrive pas à accepter ce poids repris ! Et plus ça va plus j’ai l’impression de prendre (sans excès juste du stockage compulsif!!), j’ai même arrêté de me peser depuis 1 an, le test des vêtements ne trompe pas ^^’ ton article me mets du baume au cœur et me rassure sur mes sentiments contradictoires traversés depuis ces derniers temps. Je vais pouvoir aller de l’avant. Merci à toi !

    • Un grand merci pour ton commentaire qui me va droit au coeur, se confier ce n’est jamais vraiment facile mais poser mes mots m’aide à avancer et je sais aussi que cela peut parler à d’autres personnes. Je suis très honorée d’avoir pu te parler ainsi et t’aider à exprimer ton ressenti. Je t’envoie plein d’amour et d’encouragements pour que tu arrives à être en accord avec toi-même. N’hésite pas si tu as envie de papoter. Gros bisous <3

  • Je commente encore 10 ans après la bataille, mais je comprends tout à fait ta réaction. Pour moi ce n’est pas contradictoire : en fait tu vis la reprise de poids comme un échec, un retour en arrière, alors que ton poids de départ était un état de fait.
    Donc c’est normal d’être bousculée par ça, émotionnellement. Mais je pense qu’il ne faut pas trop se laisser atteindre par ça : dans la vie, il y a des périodes où c’est plus difficile, où la vie nous bouscule. Et quand on a tendance à prendre du poids, bim, souvent, ça se traduit comme ça ! Mais maintenant tu sais que tu as réussi une fois à mincir, alors que tu avais moins la niak, si je puis dire. Donc je suis convaincue que, quoique tu veuilles faire (remaigrir, pas remaigrir, autant que la dernière fois, moins, plus…), tu y arriveras !
    En tout cas sur tes photos je te trouves toujours aussi mignonne, 10 kgs de plus ou de moins.

    • Merci pour cet adorable commentaire <3 Tu m'aides un peu à y voir clair même si c'est compliqué de ne pas me laisser atteindre par tout cela. C'est vrai que je sais que je peux le faire que je peux remaigrir mais je pense que je suis aussi entrain de prendre conscience que le vrai problème c'est mes émotions. Et du coup je ne pense pas que je pourrais m'en sortir toute seule même si je le voulais. Merci encore pour tous tes mots d'encouragements, ça me va droit au coeur et je veillerai à me les rappeler quand je douterai. Gros gros bisous <3

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Tell me more !

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OKAY !" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer