Quitter Tours #1

Bonjour-bonjour !

Cet article, je l’ai commencé un bon nombre de fois dans ma tête sans savoir par quoi commencer.

Je me souviens de la première fois, la toute première fois que je suis arrivée à Tours. Je venais de faire 3-4h de train, soit toute la ligne Caen-Tours. J’en avais plein de les pattes mais il faisait beau et tout de suite mon coeur a battu pour cette ville. Je venais pour passer la 2e étape du concours de l’école de journalisme de Tours. J’étais excitée et stressée. Pour la première fois mes parents n’avaient rien organisé pour moi, j’avais tout fait avec le soutien de ma meilleure amie. J’avais vérifié 50 fois les bus pour aller jusqu’à l’auberge de jeunesse. Elle n’existe plus depuis. Je ne comprends pas qu’une ville comme Tours n’aie pas d’auberge de jeunesse. Passons. La gare est belle, je prends le bus puis me perd dans le Vieux Tours, je suis charmée. J’adore.

PlacaDeCatalunya_AubergeEspagnole

Vous savez le début du film l’Auberge espagnole ? Il est à Barcelone, les images mélangent entre le moment où il découvre la ville et le moment où il la connait, il l’a vécu. C’est ce que j’ai ressenti avec Tours. Je suis arrivée, je ne demandais qu’à découvrir. Et maintenant quand je parcours les rues, j’ai des flashs de tout ce que la ville représente pour moi.

Septembre 2009, je touche mon rêve, j’entre à l’école de journalisme de Tours. Les amis qui vont m’accompagner pendant ces trois années sont… Géniaux. Ils sont juste géniaux. Je rencontre mon chéri également. Les études se font et nous décidons de rester à Tours ensuite, pour vivre ensemble et construire notre avenir.

C’est cela qui différencie Tours de Caen, ma première ville étudiante. Caen n’a été que le prolongement de ma vie de lycéenne bienheureuse, j’y ai les mêmes amis. A Tours, je construis. Avec mon chéri nous trouvons l’appartement parfait pour nous deux. Si on avait pu le garder, on aurait embarqué ce nid d’amour partout avec nous ^^

Cependant, les études finies, entre les galères pour trouver du travail, je dois re-sociabiliser. C’est moche dit comme ça xD Mais je n’avais plus vraiment de copines avec qui boire un coup, aller au resto.

Mais comme je suis chanceuse, j’ai fait de belles rencontres.

Si vous allez à Tours, ma première amie en dehors de mes journaleux m’a dit un jour « Les Tourangeaux ne lient pas facilement avec des gens qui ne sont pas de Tours ». Et elle a raison pendant un long moment, aucun de mes amis n’étaient tourangeaux d’origine. Alexandra n’était pas de Tours d’ailleurs. Elle a contribué à rassembler beaucoup de Tourangeaux d’adoption grâce à ses déjeunons ensemble et elle a créée toute seule Keskonfait à Tours. Elle nous a quitté en 2015 et je tenais vraiment à parler d’elle car sa générosité et sa volonté m’ont portées pendant un moment et elle m’inspirera pendant longtemps.

Je suis chanceuse parce que j’ai rencontré ces filles exceptionnelles qui font que j’ai passé une excellente année à Tours malgré l’absence de mon cher et tendre. Elles ont embelli ma vie et ma ville <3 Grâce à elles j’ai pu revivre les sorties entre filles, les rigolades, les confidences, ça m’a tellement apporté. Grâce à elles, je me suis tout simplement sentie bien. Je reparlerai d’elles dans un prochain article sur ce qui va me manquer quand je serais partie 😀

Les Blogueuses de Tours

Je suis chanceuse, car au travail j’ai des collègues fabuleux qui me comprennent et m’acceptent comme je suis. Grâce à eux, je sais ce que c’est de travailler à fond et de le faire dans une bonne ambiance. Et pourtant en ce moment, je ne suis pas facile. Car je ne suis plus tout à fait ici, à Tours. Je ne suis pas partie pour autant. Tu sais, quand tu as envie et quand tu sais que tu vas bientôt te projeter ailleurs mais qu’il faudrait quand même que tu vives et tu fasses ton boulot. Bref, je ne suis pas super facile à vivre depuis deux mois.

Pour être franche, je me suis posée la question, de savoir si j’allais garder The Cranky Cocktail. Qui a été créé à Tours, qui est tellement ancré à Tours maintenant, comme je l’ai voulu. D’autant que j’ai un autre projet web sur le feu et vous savez à quel point je ne suis pas extrêmement douée pour faire tout en même temps. Mais je n’ai pas envie, il y a un tas des choses qui ont leur place sur The Cranky Cocktail et qui vont continuer de s’y trouver. Je vais juste retravailler cela, trouver mon organisation. Je ne m’imagine pas trop autrement que Cranky Ju ^^

A Tours, j’ai construit de belles histoires et je me suis construit moi également. J’y ai posé les bases de mon futur même s’il ne ressemblera peut-être pas à ce que je prévoyais quand j’y suis arrivée. Je pars l’esprit tourné vers l’avenir, avec plein d’idées à creuser, de projets. Et avec le plein d’amour, de ceux que je reverrai en revenant dans cette ville que j’aime, et de celui que je vais retrouver dans ma nouvelle ville <3 Je pense que je vous tiendrai au courant prochainement 😉

J’avais besoin de poser ces mots avant de partir à la fin du mois, toutes mes excuses si c’est embrouillé. Sioux et gros bisous <3

sign

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent
Article suivant

19 Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Tell me more !

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OKAY !" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer