Beauté et handicap : J’ai tenté le maquillage à l’aveugle avec J’avais pas vu

Bonjour-bonjour,

Pas d’internet, pas de billets de blog ! Logique ! Et malgré tout il faut composer avec l’urgence que je ressens de parler de certains sujets. C’est notamment ce que j’ai ressenti en sortant des portes-ouvertes de J’avais pas vu, une société récente à Tours qui propose des formations et des ateliers beauté et mode pour les personnes en situation de handicap.

Il y a quelques mois, Maria est venu nous parler de J’avais pas vu, sur la page Facebook des Blogueuses de Tours. Je n’avais pas tout compris au début mais nous avons convenu d’un rendez-vous pour qu’elle nous présente de vive voix ce qu’organise la société. J’avais pas vu c’est des ateliers de conseils en image. Ce dont on n’a pas conscience si on n’est pas directement concerné, c’est que ce qui peut nous paraître simple et machinal s’habiller, se maquiller, c’est loin d’être simple pour des personnes handicapées. S’habiller quand on est en fauteuil roulant, se maquiller lorsque l’on est mal-voyant, entre autres. C’est à ces problématiques que s’attaque J’avais pas vu avec des formations et des ateliers mode et maquillage.

Maquillage J'avais pas vu

Les portes-ouvertes se déroulaient donc jeudi dans le joli local rue Edouard Vaillant de la société J’avais pas vu. C’était donc pour moi et pour ma copine Marie-Eve (allez voir son super blog de revues littéraires), l’occasion de découvrir de nos yeux les ateliers qui étaient en démonstration. Il y avait toutes les facettes de ce qu’organise J’avais pas vu.

Atelier mode

Du côté de l’atelier mode, les personnes présentes pouvaient prendre connaissance de vêtements adaptés pour les personnes en fauteuil roulant ou pour ceux et celles qui ont une mobilité réduite (je pense aux personnes âgées par exemple). Notamment la marque Selfia qui est conçue pour cela mais surtout, et cela fait un peu plaisir, il y avait tout en portant de fringues issues de la marque Bonobo, pas conçues pour mais adaptées. Il y avait également une conseillère qui proposait de faire un profil personnalisé pour les personnes qui le souhaitait 🙂

Atelier esthétique avec massage de la main

Il y avait également un atelier massage de mains par cette jeune femme en rouge qui est esthéticienne et formatrice au sein de la structure et dont je n’ai pas noté le nom (#boulet).

Soins syllepse

Nous avons aussi fait la connaissance de la marque Syllepse, une marque bio qui propose des soins selon les couleurs de peau et qui s’est engagée à travailler sur les formats pour qu’ils soient facilement utilisables pour les mal-voyants.

Et enfin l’atelier maquillage. J’avais vraiment hâte d’y assister même si au départ je ne pensais pas y participer. Il faut savoir que J’avais pas vu a élaboré d’une part un protocole pour permettre aux personnes mal-voyantes de se maquiller sans ressembler à un clown et d’une autre part, des produits maquillages adaptés également. Je dis cela avec légèreté mais avant de connaître ces ateliers, je ne m’étais jamais vraiment posé la question de savoir comment on faisait pour se maquiller quand on ne pouvait pas se voir. Des fois, je me dis que je manque de sensibilité, heureusement qu’il existe des organismes comme J’avais pas vu pour provoquer des prises de conscience. Marine, conseillère en image à Toulouse et formée au protocole J’avais pas vu, m’a donc proposé de suivre l’atelier et de tenter de le faire à l’aveugle, pour bien comprendre les difficultés.

A l'aveugle reconnaitre et disposer

Première étape donc, Marine remplit une trousse avec les produits que nous allons utiliser et elle me guide pour les détecter et les disposer dans un ordre précis. Colonne du haut à gauche : il y a donc la base hydratante qui est facilement reconnaissable, le fond de teint, puis le blush et pour finir la poudre. La colonne du bas : le fard à paupière, le mascara puis le gloss. Parmi les produits, le fond de teint et le blush et le mascara et le gloss ont le même format. Pour les distinguer au toucher, il y a un petit strass sur le fond de teint et sur le mascara.

J’ai entendu au court de l’atelier qu’au court de la conception de cette ligne de maquillage, il était ressorti que les utilisatrices ne souhaitaient pas forcément des formats différents pour distinguer mais que le strass était parfait. Mais bon, même si les formats et les produits se distinguent bien, c’est quand même évidemment compliqué de se dire que l’on va retrouver tous ces produits dans la trousse. C’est donc très important de les disposer de manière très ordonnée sur la table ensuite. Pour moi qui bouge tout le temps les produits, qui le pose à l’arrache, c’était pas forcément quelque chose à laquelle j’aurais pensé.

Ensuite donc, Marine m’a montré sur une moitié du visage comment faire. On a utilisé une éponge humide pour avoir juste ce qu’il faut de matière. Les produits J’avais pas vu sont conçus en plus avec des teintes très pointues pour éviter les démarcations. Le mascara est transparent pour éviter de s’en mettre partout au cas où l’on se manque et pareil, le gloss est légèrement teinté mais si on déborde on ne ressemble pas à un clown.

L'épreuve du gloss à l'aveugle

Contrairement à ce que je pensais, les deux moments où j’ai le plus galéré c’est avec le fard à paupières (j’ai d’abord visé le nez, oupsie) et le gloss (on vote tous pour dire que les mentons glossy-glossy c’est pas magique). Le mascara par contre ça a été, les yeux fermés ^^ Pour retrouver les produits sur la table, ça allait aussi mais c’était quand même un peu stressant, j’avais peur de mettre du désordre.

Le protocole de maquillage de J’avais pas vu porte sur la façon de se saisir du produit, d’astuces pour éviter l’excédent et bien sûr l’application du produit. Le résultat, comme vous allez pouvoir le voir, est super 🙂

résultat après la séance de maquillage j'avais pas vu

Pour moi qui galère à me mettre du blush, j’ai d’ailleurs l’intention de reprendre quelques trucs 😉 Marine a été une super conseillère, patiente et rigolote. J’ai appris des astuces qui me serviront à moi mais qui, je m’en suis rendu compte, permettent vraiment de se maquiller sans crainte de se rater. Et quand j’ai vu à quel point les personnes aveugles ou mal-voyantes qui sont venus à l’atelier sont ressorties rayonnantes, ça fait tellement tellement plaisir <3

Je pense que les ateliers peuvent vraiment aider à reprendre confiance en soi. Ces portes-ouvertes ont été un vrai bon moment d’humanité pour moi et cela me tient vraiment à coeur d’en parler car il me semble important que la beauté et la mode soit accessible à tous. Avec des initiatives comme J’avais pas vu, on peut faire avancer les choses.

Avez-vous déjà entendu parler de ce genre d’ateliers ? N’hésitez pas à les partager ici et à partager cet article car il pourrait intéresser votre entourage. Voici le facebook et le site J’avais pas vu. Je vous recommande également l’association Chouette ton look qui s’attarde aussi sur la mode et la défficience visuelle 🙂

Sioux <3

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent
Article suivant

22 Comments

  • rien n’est adapté pour les handicapés, va dans une grandes surfaces les yeux bandés et fais des courses
    rayon légumes on peux encore s’en sortir
    mais rayon lessives, pâtes, conserves !

    franchement pas évident pour eux et je dirai chapeau bas aux personnes aveugles, sourds et handicapés moteurs.

    • C’est clair, moi j’ai tendance à ne penser à rien de tout cela car je ne connais personne qui a un handicap physique mais petit à petit, je prends conscience de toutes les difficultés et j’aimerais faire au mieux pour aider <3

  • Coucou 🙂

    Moi qui suis sensibilisée par le monde du handicap, j’étais hyper curieuse de découvrir ton article !
    J’avais entendu parler de ces quelques techniques mais c’était vraiment chouette d’en lire ton expérience ! Tu m’autorise à le partager sur le groupe Facebook de ma promo ? Je crois que certains font leur mémoire en rapport avec la déficience visuelle, ça pourrait leur donner des pistes 🙂

    Tendresse et baisers sucrés

    • Je suis un peu myope aussi et c’est vrai que ce n’est pas toujours facile déjà. Là j’ai pu tester un peu sans voir mais encadrée, c’était encore sécurisant. Mais j’imagine assez bien le manque de confiance que l’on peut ressentir dans ce cas.

  • C’était un super moment, que j’ai adoré passer avec toi <3
    Maintenant, j'utilise ces astuces de maquillage et je galère moins, vu comme je suis myope !
    J'espère qu'ils ne tarderont pas à envoyer quelques photos, je suis motivée pour écrire quelque chose (même si tu as déjà tout dit).
    Bises,
    Maeve

  • Bonjour, je suis Priscilla, non-voyante malgré moi, fane de mode et beauté jusqu’au bout des ongles, je fais partie de l’équipe de J’avais pas Vu et suis « la dame en rouge », je m’occupais des massages des mains. 😉 C’est dommage que nous n’ayons pas pu papoter. ton article est vraiment très bien. Je vais le partager sur la page de l’association Chouette ton Look dont je m’occupe si tu me le permets.
    Il s’agit justement d’une asso qui vise à aider les personnes déficientes visuelles à retrouver confiance en elles en les réconciliant avec leur image grâce à des ateliers où on échanges conseils et astuces afin de rendre la beauté accessible à chacun, pour qu’elle ne soit plus seulement qu’un idéal intouchable. Nous démarchons les boutiques (mode ou instituts, de beauté, salons de coiffure) afin d’ouvrir les esprits et les consciences au manque d’adaptation flagrant que l’on rencontre. Au sein de J’avais pas Vu je forme également les professionnels de l’image qui le souhaitent sur l’accueil,, sur les besoins spécifiques et sur la manière de cibler la demandes des personnes déficientes visuelles qui ont envie de rebooster leur estime de soi grâce à leur image. Voici la page fb de l’asso Chouette ton Look partenaire de J’avais Pas Vu, n’hésitez pas à aimer et partager:
    https://www.facebook.com/chouettetonlook
    Notre site:
    http://www.chouettetonlook.fr
    Merci et à bientôt de vous lire.

    • Bonjour Priscilla,
      Toutes mes excuses pour cette réponse extrêmement tardive et aussi pour avoir oublié ton prénom. Ton association est une superbe initiative également, je vais la rajouter directement dans l’article où on la verra peut-être le mieux qu’ici dans les commentaires. Merci beaucoup pour ce partage et j’espère que nous aurons l’occasion de papoter un peu plus lors d’un autre évènement avec J’avais pas vu ou à une autre occasion car j’aurais aimé aussi faire un peu plus ta connaissance.
      A bientôt,
      Juliet

  • Merci de m’avoir aussi bien accompagnée encore pendant toute cette expérience, ça a été un super moment très instructif mais aussi très ludique en votre compagnie 😀 (Désolée du retard de ma réponse, j’ai mis du temps à me remettre dans le rythme du blog). A très bientôt j’espère aussi <3

  • Je ne connaissais pas du tout et je trouve ça vraiment bien qu’il existe de tels ateliers. Comme quoi y a un réel manque d’informations et de communications. Je suis moi-même malvoyante et tu vois, je ne connaissais pas. Pourtant je suis reconnue par la MDPH, je pourrais donc par leur intermédiaire avoir connaissance de tout ça, mais non rien ><

    Du coup, je me débrouille par moi même depuis petite et c'est comme ça que j'ai appris à me maquiller. J'ai au moins un avantage par rapport aux voyants, je peux me maquiller n'importe où sans miroir xDDD

    • Oui je trouve ça vachement dommage que ce genre de structures ne soient pas plus connues. Mais elles ont peut-être du mal à élaborer des partenariats avec les institutions. Je ne sais.
      En tous les cas, vu ton niveau, tu n’as pas trop besoins de ces ateliers ^^ Bises <3

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Tell me more !

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OKAY !" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer