Une leçon par Re:cipe : le démaquillage est un moment de plaisir

Bonjour-bonjour,

Le démaquillage n’a jamais été une grande passion chez moi. Je ne détestais pas ça car je ne vois pas comment il est possible de détester un moment où l’on se débarrasse de toutes les saletés accumulées sur la peau pendant la journée. Pour moi, ça a toujours été un petit moment de contentement malgré tout. Mais ça, c’était avant, comme dirait l’autre.

Je pourrais vous faire quasiment un article entier sur les titres que j’ai failli donner à cette revue. Y’avait du « Ceux qui n’aiment pas l’huile démaquillante n’ont jamais testé l’huile à la rose de Re:cipe », du « S’il ne devait en rester qu’une : l’huile démaquillante Re:cipe à la rose » et du niais « Quand le démaquillage est un moment de plaisir avec l’huile à la rose de Re:cipe ». Vous avez vu, j’ai fini par pencher pour cette dernière tendance.

Depuis que je suis passée au layering (Happy birthday, ça fait presque un an !), j’ai connu des hauts et des bas niveau démaquillage. Ma première huile démaquillante, la Floraison de Ünt m’a fait de belles rougeurs et m’a bien chauffé les joues à mon premier essai (non renouvelé pour le coup). Quelques péripéties, puis j’ai testé le gel 3 en 1 Chica y Chico qui se transformait en huile démaquillante puis en mousse nettoyante ensuite. Et j’avais bien aimé mais je ne voulais pas le racheter car il piquait trop les yeux au moment « mousse ». Et c’est là que je me suis lancée pour acheter l’huile démaquillante à la rose Re:cipe tant vantée par la blogo cosmetico-asiatophile (de quoi ?). Et là, c’est comme si j’avais découvert le graal.

Huile démaquillante Recipe à la roseTrop de beauté ! Premier point, qui peut être intéressant à noter : Re:cipe n’a pas inventé cette huile démaquillante. Cette dernière a été conçue par la marque Cara qui a ensuite été rachetée par Re:cipe. Sans que cela ne change en rien la qualité visiblement. Re:cipe a gardé l’idée des pétales de roses qui flottent et a produit une deuxième huile démaquillante dans ce style, au thé vert, avec des feuilles de thé vert qui flottent. Comment ne pas craquer ? Moi j’adore la rose, c’est donc vers cette valeur sûre que je me suis tournée.

Le packaging et le graphisme de Re:cipe me plaisent beaucoup. Il n’y a rien de plus pratique qu’un flacon pompe, transparent qui plus est pour pouvoir voir où on en est. J’ai commencé mon huile début juillet, on est début novembre. Je pense que j’en ai encore pour 2 mois ^^ Et dans la conception, la marque coréenne a assuré, puisqu’en tournant la pompe sur un des côtés, on la bloque ce qui fait que l’huile est parfaitement transportable.

Texture huile Recipe à la rose

La texture est évidemment très importante dans ce genre de produit. Celle de l’huile Re:cipe m’a beaucoup surprise puisqu’elle est quasiment liquide comme de l’eau. Il m’est donc arrivée plusieurs fois de vouloir prendre une pompe et que ça parte un peu trop vite et donc ça ne tombe pas dans ma main. Quel gaspi u_u »

Mais ce côté hyper fluide, c’est ce qui m’a tout de suite fait tomber amoureuse de ce produit. En effet, après le gel poisseux de Chica y Chico et la galère des vraies huiles végétales quand je n’avais rien d’autres sous la main, l’huile Re:cipe est d’une simplicité ! La texture huileuse adhère à la peau pour la démaquiller à la perfection et en même temps elle se laisse manipuler pour que l’on puisse bien masser tout le visage enlever ainsi les saletés, la protection solaire et le maquillage. C’est d’un agréable à utiliser ! Et comme elle sent bon la rose, cela ne gâche rien (mais l’odeur ne reste pas pour ceux ou celles que cela inquièterait).

Et ensuite, un peu d’eau tiède pour émulsionner, on se retrouve avec un lait tout doux sur le visage pour bien finir le démaquillage.

Les étapes du démaquillageVoici les étapes, j’ai maquillé ma main avec mon crayon Play 101 de Etude House, un rouge à lèvre et mon mascara Bourjois. J’ai massé avec l’huile, on voit que le maquillage part bien. Un conseil quand vous vous démaquillez le visage : commencez par le plus gros comme les joues, le front, le menton et le cou et finissez ensuite par les petites zones comme les yeux et les lèvres. Ensuite je trouve que la photo numéro 3 montre bien l’importance de l’émulsion dans l’usage de l’huile démaquillante : il reste un peu de mascara avant, quand j’humidifie légèrement avec de l’eau tiède et que je masse, il disparaît. Pour tout le visage, il suffit vraiment de mouiller ses mains à l’eau tiède et de le masser ensuite (pas trop longtemps non plus, il s’agit juste finir de décoller ce qui reste encore sur la peau). C’est vraiment une étape à ne pas manquer dans le démaquillage. Et ma main ressort complètement nickel. CQFD !

Et on n’oublie pas d’utiliser un nettoyant ensuite parce que de l’huile reste de l’huile donc, le nettoyage est tout de même nécessaire.

Petit point compo : l’huile démaquillante Re:cipe est sans huile minérale, alcool, benzophénone, colorant artificiel, ingrédient d’origine animale et parabènes.

La composition complète : Cetyl ethylhexanoate, PEG -20 glyceryl triisostearate, caprylic/ capric triglyceride, rosa damascena flower oil, rosa centifolia flower, simmondsia chinensis (jojoba) seed oil, olea europaea (olive) fruit oil, macadamia ternifolia seed oil, tocopheryl acetate, fragrance.

Je vous laisse le soin de l’apprécier ^^

J’ai l’impression que je ne me suis pas montrée assez enthousiaste dans cet article alors que je vous le dis : cette huile démaquillante a gagné sa place dans ma routine du soir pour un bon bout de temps (pour toujours en fait :p). Je ne me vois plus utiliser autre chose qu’une des trois huiles démaquillantes Re:cipe pour me démaquiller puisqu’a priori les deux autres de la gamme sont aussi satisfaisantes. Je pense d’ailleurs me commander celle au thé vert mentionnée ci-dessus pour la suite. J’aime le thé vert. Ma peau aime le thé vert. On n’a pas besoin de chercher plus loin. Re:cipe a aussi sorti une version « marine » des huiles démaquillantes. Elle scintille ça fait rêver ! J’ai acheté mon huile à la rose sur ebay au vendeur Blueprint21 pour 22$. On peut aussi trouver les huiles (dont l’huile marine *.*) sur l’eshop français Fleur du Japon.

J’espère que j’ai tout dit ^^ Et comme les grands esprits se rencontrent, je vous recommande la revue que ma copine Beauté de Porcelaine vient de faire sur cette même huile démaquillante (super timing !). Vous êtes huile démaquillante ou pas trop vous ?

Sioux <3

sign

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent
Article suivant

11 Comments

  • Avec moi tu prêches une convaincue =). Depuis que j’ai découvert l’huile démaquillante … comment te dire que je ne peut plus utilisée les démaquillants classique.
    J’ai horreur du démaquillage, et l’huile aide à ne pas y passer 3 ans. Rapide, ultra efficace, résultat clean =)

    Je n’ai pas tester celle de Recipe. Je suis accro à la Skin Watcher. En tout cas, si l’occasion se présente je testerais bien la tienne. Rien que pour la rose *.*

    Des bisous

    • Mais c’est tellement pareil pour moi ! Je ne peux plus me démaquiller autrement je trouve ça tellement plus pratique et tellement plus agréable de ne pas se servir de coton.
      Je ne connais pas du tout l’huile Skin watcher, j’irai jeter un coup d’oeil 🙂
      Bises <3

  • Avant, au tout début de mon layering, y a trois ans, j’utilisais des huiles démaquillante, genre Floraison (qui plait personne sauf à moi, elle ne m’a jamais rien fait de mal à ma peau LOL !) et un jour, j’ai testé l’huile d’olive toute simple, et je n’ai plus jamais racheté d’huile démaquillante.Les huiles végétales sont vachement mieux pour moi car elles ciblent des problèmes (genre en ce moment c’est mélange d’huile de noisette pour les imperfections, de nigelle pour les microkystes et d’olive pour hydrater et ma peau aime !) par contre le bémol, ça ne s’émulsionne pas. En tout cas, je sais que ma soeur avait cette huile (enfin anciennement Cara) et elle l’aimait beaucoup et puis j’aime bien ces petites roses dans le flacon, c’est super joli ! 😀

    • Je n’ai pas l’impression qu’elle aie aussi mauvaise presse la Floraison mais c’est vrai que pour ma part, vu ma première réaction, j’ai pas voulu insister ^^
      Sur le principe, je préférerais les huiles végétales mais pour la petite flemmarde que je suis, c’est trop galère les huiles qui ne s’émulsionnent pas. Pis maintenant que j’ai testé cette huile Re:cipe, je ne pourrais pas revenir à quelque chose non émulsionnable xD

  • c’est celle qui m’accompagne en ce moment . Elle démaquille bien mais je deteste sa texture trop liquide qui s’infiltre entre les doigts et dégouline….bref, je l’avais achetée suite à de nb revues enthousiastes….et bien moi, je suis pas aussi enthousiaste 😉
    bises

    • Ah oui ? C’est marrant comme on peut avoir des avis différents les unes les autres, moi je la trouve parfaite comme ça 😀 Mais bon c’est aussi normal qu’elle ne plaise pas à tout le monde. Merci du coup d’apporter ton point de vue <3

  • Raaaah, mais j’en entends parler partout de cette huile ! >_< Ça me donne trop envie de la tester (les pétales de rose qui flottent), et puis rose et thé vert quoi, ça doit être trop boon… Même si ya quand même du PEG dedans je dois dire (je devrais vérifier mon huile démaquillante moi au lieu de rouspéter ^^). Je crois qu'une fois finie la mienne, j'irais m’intéresser de plus près à celle-ci *o*
    Mais SURTOUT les pétales qui flottent !

    • Oui il y a des PEG, je m’en doutais que ça en ferait tiquer. Mais pour ma part je ne suis pas hyper à cheval là-dessus 😀 Ca correspondrait tellement à ton univers cette petite huile aux pétales de roses 😉 Si tu aimes la rose ou le thé vert, ça devrait forcément t’aller !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Tell me more !

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OKAY !" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer