Compte-rendu de lectures : d'amour et de geekeries

Bonjour-bonjour,

J’ai été très productive en matière de lecture ces derniers temps, des lectures qui m’ont plu et/ou qui m’ont donné envie d’en parler. En gros, j’aurais pu faire un article pour chacun de ces quatre bouquins, sauf que ça faisait un peu trop de compte-rendu de lectures pour un seul blog. Du coup, j’ai décidé de me soumettre au difficile exercice de synthétiser mes impressions sur mes lectures. Je sais que vous avez l’habitude de mes pavés, mais quand même ^^

Mes dernières lectures

Le moins que l’on puisse dire c’est que j’ai fait dans éclectisme, là où mes envies m’ont menées !

1. Geek le mag vol.1/n°2.

Geek le mag

Dès que j’ai entendu parler de ce magazine, j’ai tout de suite voulu l’acheter. Vraiment pour le principe, parce que je m’identifie à la culture geek. Et qu’ai-je découvert du coup ? Un super magazine ! On retrouve tous les sujets associés à la culture geek : technologie (avec des comparatifs), lifestyle, cinéma, séries (avec un interview très intéressant de Norman Reedus de The Walking Dead, qui m’a donné envie de regarder la série), jeux vidéos (j’y joue pas mais j’aime bien être au courant des sorties), BD et algébrique (ça je comprends vraiment rien).  Point de vue rubrique, on s’y retrouve. Mais ce qui m’a vraiment à la fois surprise (parce que je ne m’attendais pas à grand chose) et plu c’est les articles approfondis. En particulier : l’interview de Norman Reedus suscité, le dossier sur l’usage de la science dans les séries et les films qui est très instructif et l’article qui analyse le déclin de l’animation japonaise. Je suis vraiment super satisfaite de ce magazine qui répond quasiment en tous points à ma curiosité de geekette. Je sais juste que je rajouterai une petite rubrique informatique pour me combler encore plus. Quoiqu’il en soit, je songe sérieusement à m’y abonner 🙂 Retrouvez également le site internet : http://www.geeklemag.com/

2. Kokekokko, 16 vues du Japon des éditions Issekinicho

KokekokkoEnoooôoorme coup de coeur pour ce bouquin <3 C’est par l’intermédiaire de mes deux blogueuses BD préférées, Nini et Dreamy, que j’ai appris l’existence de ce livre en juin. Il s’agit d’un livre recueillant les impressions du Japon de 16 dessinateurs.  Je l’ai pré-commandé quasiment de suite. Il est ensuite devenu mon prix pour ma victoire écrasante au concours de pronos familial pour la Coupe du Monde 😀 Et je l’ai reçu et lu la semaine dernière.

Premier point : ce livre est énorme ! Il pèse à peu près 1kg. Le papier est vraiment de qualité, c’est vraiment un livre très très très très beau, sans conteste le plus beau que je me suis acheté. Je l’ai lu d’une traite, on y trouve à la fois des dessins d’humour, des dessins d’arts, des petites astuces, des anecdotes. Ce livre m’a vraiment fait voyager au Japon, de toutes les façons dont le propose les auteurs. Et ça me donne vraiment encore plus envie de partir visiter ce pays. Je conseille ce livre à tous ceux qui aime ce pays, qui ont envie de le découvrir, ou qui ont, de loin, de près, une affinité avec le Japon. Je vais me répéter mais ce livre est superbe et c’est impossible qu’il ne vous plaise pas si vous aimez même juste un peu ce qui se rapporte au Japon 🙂

2. Les Illusions adolescentes d’Adel Deco, éditions Michel Lafon

Les illusions adolescentes

Un livre qui est complètement dans mes habitudes de lectures : un thriller qui fait aussi roman de génération. Les Illusions adolescentes, qui m’a été envoyé par Michel Lafon, est avant tout un projet très particulier à souligner : Adel Deco n’est pas le nom d’un auteur. Non non, il s’agit en fait des Ateliers d’écritures littéraires d’écoles de commerce qui réunissent sept écoles de commerce (HEC, ESSEC, ESCP, EM LYON, EDHEC, Audiencia et GEM). L’objectif de ces ateliers c’est de venir en aide aux collégiens en difficulté à travers l’association Zup de Co. Les bénéfices de ce livres iront donc à cette association. C’est donc déjà faire une bonne action que d’acheter ce livre, mais ce qui est super aussi, c’est que c’est un livre passionnant grâce à sa construction particulière.

En effet, dix-sept étudiants se sont succédés dans l’écriture de ce romain, comme l’on se succède dans un cadavre exquis, du coup, celui qui prenait le relai de l’écriture ne savait absolument pas sur quoi il allait tomber comme histoire et pouvait ensuite écrire ce qu’il voulait. Et cela se ressent complètement dans l’histoire, les différences de styles, de manières de penser. Ca n’empêche pas la fluidité de la lecture puisque l’intrigue à base de jalousie mortelle entre ados et de l’enquête qui suit est relancée à chaque chapitre. J’ai vraiment apprécié le style de ce roman et je vous le conseille si vous aimez les intrigues à rebondissements.

4. Merci pour ce moment, de Valérie Trierweiler, édition Les arènes

Merci pour ce moment

(Dieu qu’elle est poussiéreuse cette liseuse, comment ça se fait ?)

Last but not least. Je ne vais pas vous cacher que ce n’est probablement que par curiosité que j’ai décidé de me diriger vers le livre de Valérie Trierweiler. Et après avoir réfléchi sur la façon d’aborder ma lecture, je ne sais toujours pas comment faire. Ce livre est tellement une boule de sentiments, d’émotivité, que c’est difficile d’avoir un avis sinon objectif du moins raisonnable sur le sujet. Pour moi en tous les cas, c’est difficile. Ce que je sais c’est que c’était assez bien écrit, il se lit facilement, il ne fait que 131 pages, je l’ai lu en quatre jours. Ce que j’ai lu, c’est la souffrance, c’est ce que j’ai ressenti au plus profond en lisant Merci pour ce moment. Toute cette douleur, physique et morale qu’a ressenti Valérie Trierweiler, l’écrit le transpire et le transmet. Et je comprends pourquoi elle a ressenti le besoin de l’écrire, pour moi aussi l’écriture a été un exutoire. Parce que c’est soit ça, soit j’hurle, je pleure et je me fais encore plus de mal pendant des heures. Je me suis donc identifiée à elle c’est vrai.

J’ai aussi trouvé intéressant de voir un peu la vie d’une première dame. Je l’ai lu comme j’aurais pu lire un roman. Ce qu’elle décrit du président après… Je ne me fixe pas dessus. Je ne sais pas quoi dire de plus, je ne conseille ni ne déconseille ce livre. C’est un livre qui ne vous apportera pas forcément grand chose à moins que la vie de Valérie Trieweiler par Valérie Trierweiler vous intéresse. Cela reste un point de vue unilatérale donc à considérer comme tel.

Voilà pour mes dernières lectures, j’espère que ça vous aura fait découvrir quelque chose, donné envie de lire. Donnez-moi vos impressions si vous avez lu certains de ces livres, ça m’intéresse 😀

Sioux <3

sign

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent
Article suivant

5 Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Tell me more !

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OKAY !" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer