2013 vs Un an de blogging : ma rétrospective 2/2

Bonjour-bonjour,

Joyeuses fêtes 😀 j’espère que vous allez bien et que vous avez été aussi gâtées que moi (Hitachiiiiiiii <3). Pour ma part, j’affronte mes deux derniers jours et demi à Clamecity avec beaucoup de philosophie, ou presque puisqu’en vrai je brûle d’impatience de retrouver mon chéri et Tours. La moitié de mes cartons est faite. Le contexte est idéal pour évoquer la deuxième partie de ma rétrospective : ce que je n’ai pas aimé dans cette année 2013 et cette année de blogging. Je pense que ça sera un peu plus court que le précédent car je ne suis pas très forte pour dire ce que je n’aime pas. Si j’avais été prof, j’aurais été de ceux qui ne voient que le positif.

Cette année, je n’ai pas aimé :

La haine. L’année 2013 a commencé comme l’année 2012 a fini. Dans cet élan contre un droit fondamental : le mariage pour tous. Je n’ai pas pour habitude de donner mon avis en public, sur ce blog, je suis journaliste et je suis tenue à une certaine neutralité. C’est normal. C’est sans doute dans ces cas-là qu’un Twitter anonyme de blogueuse me serait bien utile, enfin bon, je ne vais pas commencer maintenant. Je sais être objective dans mon métier et laisser certaines personnes dire des choses avec lesquelles je ne suis pas d’accord, les retranscrire sans les transformer. C’est mon travail quoi. Bref passons. Je vais essayer de faire vite pour ne pas trop en faire. J’ai eu mal pour toute la communauté LGBT cette année. J’ai aussi mal pour les Roms. J’ai aussi mal pour tous ceux qui subissent cette foutue parole libérée. J’ai été écoeurée par les commentaires lors de l’élection de la charmante Flora Coquerel. D’aucuns diront qu’il s’agit d’une minorité de personnes racistes. Peut-être. Je ne pense pas non plus que les nazis étaient majoritaires à la fin des années 30. Et il y avait aussi la crise dans les années 30. Je n’ai pas du tout aimé 2013 pour ça. Je ne veux pas être pessimiste mais je pense qu’il ne faut pas faire l’autruche non plus. Et franchement, cessez de comparer Dieudonné et Pierre Desproges, y’a qu’à les voir en spectacle parallèlement pour voir que le ton et l’engagement ne sont pas les mêmes.

Elle était si mimi avant

Dans la catégorie déchéance de l’être humain, je vous préseeeeeente… Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Je suis une âme sensible et si j’ai pu apprécier la transformation de Brit-Brit en bombasse à sa juste valeur, toi ce n’est juste pas possible Miley. Avec un apport à la pop-culture aussi insignifiant, je comprends que tu aies besoin de te faire remarquer mais ta coupe de cheveux était bien suffisante pour ça. Pas besoin de rafler la mise de la bitchasse la plus vulgos du monde. Ton personnage de scène et ta langue sortie à tout va me file la gerbe. Suis les conseils de tonton Justin et prends ta retraite le temps de prendre conscience que tu resteras à jamais la pauvre idiote qui a besoin de se foutre à poil pour exister. Merci, au revoir. (Oui alors je sais que j’ai dit que je faisais un effort pour ne plus juger les tenues de tout un chacun, mais là j’en peux plus de la voir. Pour moi c’est le summum de la vulgarité cette fille). Bon j’ai d’autres exemples dans cette catégorie mais je n’ai pas envie de repartir dans la politique donc je stoppe là.

Retournons donc sur la blogo. Comme je le disais dans le premier volume, j’ai vraiment apprécié cette année de blogging pour les rencontres. Mais la blogosphère, c’est comme partout, on est toujours à moitié dans une cour de récréation. De qui a eu l’idée en premier, qui a le plus de vues, qui présente en premier tels produits, et telle blogueuse ne sait pas faire des photos bla bla bla… Bon personnellement, moi, ça m’est égal. Je ne peux pas dire que ça ne m’exaspère pas (au bout d’un moment, la sélection Hellocoton, ça m’est arrivé une fois, j’ai bien kiffé, mais je ne vais pas pleurnicher car je n’y suis pas le reste du temps). Mais bon, c’est comme ça pour tout. En fait ce que je trouve encore plus inutile que ces querelles, c’est les billets qui les dénoncent. Oui la blogo est un monde cruel et impitoyable (pire que Dallas, si si je vous assure), ET ALORS ? Ca vaut le coup de dire que c’est pas bien de se disputer ? De dénoncer que Unetelle a clashé l’autre par jalousie ? Noooon. On s’en fout. Ca va les moralisateurs de blogueuses hein. Enfin, c’est l’occasion idéale de pouvoir faire une Une Hellocoton, n’est-ce pas :p

Ouais je suis un peu moralisatrice de moralisateurs moi, vous pouvez me jeter éponges konjacs moisies :p Au début j’aimais pas cette chanson mais finalement, elle me fait marrer. Et surtout, j’adore la reprise qu’en fait Fabienne dans Fais pas ci fais pas ça 😀

Je crois que j’ai parlé des trois principaux points que je n’ai pas aimé dans la globalité du monde actuel. (Rien que ça). D’un point de vue personnel, j’ai passé quasiment 6 mois dans la Nièvre, à 300 et quelques km de mon chéri. Inutile de dire que c’était bien pourri comme situation. Mais on dira que le travail c’est le travail.

J’ai dit beaucoup de choses dans ce billet, j’espère que vous serez indulgents avec moi. N’hésitez pas à partager vos opinions.

A très très vite, sioux <3

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent
Article suivant

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Tell me more !

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OKAY !" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer