Show Your Lifestyle : Ma vie dans la cuisine (ma recette de makis)

Bonjour-bonjour !

Un nouveau Show Your Lifestyle, yes ! Le rendez-vous de mes chères Bull’Elodie  et EmotionWizard est toujours aussi incontournable pour moi. Même si en ce moment je suis pas très douée pour aligner quelques mots sur mon blog. J’ai pourtant quelques idées en stock (on va parler cheveux, MP3 et magazines prochainement). Bref, il m’est toujours insupportable de ne pas participer au SYL et donc me voilà pour parler miam-miam.

Vous le savez j’adore manger. Je suis énormément gourmande. J’ai mes périodes de goinfreries gamines. Et mes périodes de raisonnable. C’est par cycle.

Je n’ai pourtant commencé à cuisiner que très tard, laissant ma maman et mes soeurs se charger de la popote. Vraiment hein. Faut dire aussi que j’étais trèèèès difficile.

Les mamans de mes copines ne m’aimaient pas beaucoup à cause de ça, c’était toujours un peu casse-tête. Mon principal problème : le poisson. Et ensuite je suis partie en Chine et les repas c’était un peu ça :

Quand vous êtes face à une table luxuriante comme cela, même quand on est difficile, la gourmandise prend vite le dessus et je peux vous dire que j’ai mangé de tout. Le pire que j’ai mangé (ou tenté de manger) ? Des pattes de poules. Immangeables ! (Mais parce que c’était vraiment trop épicé). En dehors de ça j’ai tout adoré, même le poisson. Cela dit, le poisson n’est pas rentré dans mes aliments préférés. C’est aussi en Chine que j’ai découvert les sushis. Et c’est là qu’on entre un peu dans le vif du sujet, ma passion pour la cuisine.

C’est la première vraie recette que j’ai faite, les makis sushis. C’est quelque chose que j’ai fait découvrir avec bonheur à ma famille.

Voici la recette que j’ai toujours utilisé depuis :

Proportion par rouleau :

40g de riz soit du riz spécial sinon le riz rond suffit amplement

1 feuille d’algue de Nori

Des crevettes, du saumon frais ou fumé (je fais au saumon fumé parce que mon père n’est pas très poisson cru)

Avocat ou concombre coupé en lamelles (je préfère l’avocat).

Pour le riz : mélanger une cuillère à café de sucre et une cuillère à soupe de vinaigre (de riz ou le plus léger possible) <==== proportion pour un rouleau aussi.

Que faire avec tout ça ?

Pour faire cuire le riz, je remplis l’eau d’un volume de plus qu’il n’y a de riz et je mets chauffer à feu doux. On arrête quand toute l’eau est évacuée. Surtout on n’égoutte pas et on ne rince pas. C’est pour garder l’amidon du riz, ça aide à ce que le riz colle mieux. Ensuite on rajoute le vinaigre sucré, un vrai délice.

Attendez que le riz refroidisse un peu.

Pour monter le tout, posez la feuille de nori, côté brillant sur la table. Etalez le riz, en laissant deux centimètres sur une longueur. Sur le côté riz, mettez l’avocat et le saumon le long de cette longueur.

Voilà le moment le plus dur : le roulage ! Je sais que tout le monde utilise une natte en bois, moi je fais sans, à la barbare. Plus risqué mais bon, globalement je n’ai pas de problème. Si on y va assez délicatement, il n’y a pas de déchirures.

Laissez quelques heures au frigo puis prenez votre couteau le plus aiguisé pour découper en tranche de l’épaisseur d’un pouce à peu près.

Bon appétit !

Ca faisait bien longtemps que je n’avais pas posté de recettes. Je ne risque pas de le faire tout de suite car je loge actuellement dans une chambre de FJT avec cuisine commune. Je déteste cela et du coup, je ne cuisine pas. (Je ne vous donnerais pas de détails sur ce que je mange, vous pouvez imaginer le pire !).

Mais sinon globalement, je m’essaye à tout. Ce que je cuisine c’est généralement ce que j’ai envie de manger, c’est comme cela que j’apprends. J’ai hâte de retourner à Tours pour recommencer à faire de bons plats.

A bientôt pour un nouveau SYL.

Bises, sioux <3

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent
Article suivant

8 Comments

  • Bon, moi je ne vais pas hurler de joie à la vue de ta recette, j’ai vraiment essayé d’aimer la bouffe jap’, j’entends par là sushis, makis, sashimis, etc. Mais j’ai encore du mal, cela dit c’est peut-être une question d’habitude. Bref, je constate que tu fais une recette en faisant attention au goût des autres, et que tu mets du saumon fumé, là j’applaudis des deux mains ! Parce que même si j’ai encore un peu de mal avec le poisson cru, tout ce qu’il y a autour j’adore (et j’aimerais beaucoup savoir faire le riz de la même façon), donc avec du saumon fumé, et de l’avocat, ça doit déchirer ! Ai-je déjà évoqué le jour où j’ai confondu un morceau d’avocat avec leur sauce verte et pâteuse qui arrache la gueule ? C’était horrible :'(
    Pour finir, j’aime beaucoup ta première image, c’est bien dans Astérix et Obélix ?

    • Pour ma part, je n’ai jamais trop vu la différence entre le poisson cru et le poisson fumé au départ. Mais je comprends bien que ça puisse déranger. En tous les cas je te recommande chaudement le saumon fumé en sushi, c’est très bon. Pour le riz ce n’est pas tellement compliqué, il faut juste bien le surveiller. Et le cuire à feu doux. Ca colle souvent au fond de la casserole mais bon, ça se fait bien. Et avec le vinaigre sucré ça donne vraiment un bon goût. Dur pour la confusion entre l’avocat et le wasabi. Je n’en prends jamais du wasabi, je suis trop sensible.

      Oui c’est bien Astérix et Obélix, Astérix et mission Cléopatre, un des meilleurs dessins-animés. Ce passage est mythique !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Tell me more !

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OKAY !" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer